L’imminence du Brexit entraîne de nombreux changements

concept sur le brexit

D’ici deux mois, le Royaume-Uni aura définitivement quitté l’Union européenne. Ce départ aura de nombreux impacts tant sur le pays que sur les sociétés étrangères qui y opèrent. De nombreuses banques américaines ayant une filiale au Royaume-Uni commencent déjà à transférer leurs employés dans leurs autres succursales réparties en Europe.

Le Brexit décidé par le Royaume-Uni se rapproche. En prévision de l’événement, de nombreux employés américains œuvrant dans les banques ou le secteur financier sur place ont déjà été transférés en France et dans d’autres pays. Ou sont sur le point de l’être.

ImportantLe départ de ces organismes financiers aura un impact sur le pays, tandis que sa rupture avec l’Union européenne affectera tout le continent. Des baisses sur les différents marchés boursiers apparaissent déjà. Une baisse de la livre sterling est également prévue. Les autres pays craignent même un durcissement de certaines mesures (déplacements outre-Manche, relations commerciales, frais de douane…).

Les pays européens se préparent aux conséquences du Brexit

L’arrivée du Brexit nécessite plusieurs arrangements de la part des établissements financiers. Cette rupture pourrait entraîner la fin du « passeport européen » de nombreuses enseignes sises à Londres. Celles-ci ne pourront donc plus proposer leurs services à une clientèle ne se trouvant pas au Royaume-Uni.

Le retrait du pays de l’Union européenne provoquera également un affaiblissement de la valeur de la livre sterling. Sans des accords valables avec l’association, les foyers du pays perdront 4 300 livres, soit près de 5 400 euros par an. L’imminence du Brexit a aussi entraîné le départ de plusieurs investisseurs. Les Américains commencent déjà à se retirer du pays et ils pourraient être suivis par les Chinois.

Les pays du continent, quant à eux, craignent le retour des taxes douanières, provoquant ainsi une hausse importante des prix.

À cause du Brexit, toute personne souhaitant se rendre outre-Manche devra aussi se préparer à demander un visa. Néanmoins, des négociations sont en cours pour faciliter les déplacements entre le Royaume-Uni et le continent européen.

Le gouvernement britannique souhaite également ralentir le départ des banques. Des débats sont en cours afin de trouver un terrain d’entente.

Les banques américaines se relocalisent sur le continent

Le 29 mars prochain, le Royaume-Uni ne fera plus partie de l’Union européenne. L’aboutissement de cette décision prise il y a deux ans conduit actuellement à une migration des établissements bancaires et financiers américains vers la France et d’autres pays européens.

De ce fait, leurs clients devront procéder à un changement de banque ou attendre que leurs gestionnaires outre-Manche se soient installés dans leurs nouvelles agences avant de profiter à nouveau de leur service.

Dès le début de ce mois, près de 400 employés de Bank of America ont intégré les succursales basées à Paris et à Francfort. Selon les responsables de l’établissement, 200 salariés renforceront la filiale parisienne avant la rupture Royaume-Uni/Union européenne. Les autres prendront leur fonction dans les semaines suivant le Brexit.

D’autres enseignes comme JPMorgan Chase prennent les mêmes précautions. Et tandis que cette dernière se prépare à délocaliser plusieurs centaines de ses travailleurs, la banque Goldman Sachs, quant à elle, s’est déjà préparée en affectant ses salariés dans les agences de Paris et de Francfort. Selon les responsables, cette mesure permettra de répondre aux attentes des clients après le Brexit.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top