Amazon représente une sérieuse menace pour les acteurs du secteur financier

société Amazon

Alors que Facebook s’est lancé dans un projet de création de cryptomonnaie, Google prévoit de proposer des comptes courants. Les ambitions des Gafa dans l’univers de la finance commencent donc à se préciser. Mais les banquiers s’inquiètent particulièrement de la menace Amazon. Ses atouts sont en effet nombreux, pour ne citer que son cœur d’activité et ses infrastructures informatiques.

Les Gafa (Google, Amazon, Facebook, Apple, etc.) se lanceront bientôt dans le secteur bancaire. Ce n’est plus qu’une question de temps, comme en témoignent leurs projets allant dans ce sens. Le monde de la finance constitue un relais de croissance exceptionnel pour ces entreprises. Il leur permettra notamment d’enrichir leurs connaissances des consommateurs à grande échelle.

Les informations financières font partie des derniers éléments manquants dans la base de données des géants de la tech. D’ici peu, ces renseignements seront intégrés aux data servant à analyser et à anticiper les comportements des consommateurs. Cette démarche passe nécessairement par Uber Money, Google Pay, la Libra, etc.

Un secteur provisoirement protégé par la réglementation

Les géants de la tech doivent surmonter un obstacle non négligeable avant de pouvoir poursuivre leur expansion dans le monde de la finance. Il s’agit de la réglementation. Un banquier, rapporté par Les Échos, note :

« Ça fait longtemps que j'entends parler de la menace des Gafa. S'ils ne sont pas encore là, c'est en partie à cause de l'hyperrégulation dans le secteur. »

Par ailleurs, les professionnels évoluant dans la finance estiment que les régulateurs seront encore plus stricts face à des acteurs issus de secteurs non bancaires. Toutefois, Apple, Google et Amazon ont déjà trouvé un moyen de contourner ce problème en s’associant avec de grandes banques. Cette solution est sans doute provisoire.

Entre-temps, les établissements financiers traditionnels doivent accélérer leur transformation sur tous les plans. En effet, au-delà de leur retard en informatique, les banques classiques ont tendance à se focaliser sur les produits au détriment des clients. Les Gafa, au contraire, misent sur des services focalisés sur les besoins des consommateurs.

Cette politique a notamment permis à Amazon d’étendre son activité au cloud computing, à travers AWS (Amazon Web Services). À la base, la plateforme de e-commerce a perfectionné son système informatique pour gérer les commandes et assurer les livraisons des utilisateurs à l’échelle internationale.

En raison de la performance exceptionnelle de ses infrastructures informatiques, l’entreprise a fini par les proposer aux professionnels, y compris les banques. Ces dernières se sont ainsi rapprochées d’Amazon.

Pourquoi Amazon est-il considéré comme une menace ?

Pour l’instant, les consommateurs n’imaginent pas encore changer de banque pour Amazon. En effet, ces derniers mois, l’attention du grand public a surtout été accaparée par la carte de crédit d’Apple avec cashback, lancée en collaboration avec Goldman Sachs. Outre son projet Libra, l’entreprise de Mark Zuckerberg a également marqué les esprits en développant son propre système de paiement baptisé Facebook Pay.

Amazon, de son côté, reste relativement discret. Pourtant, selon les spécialistes, le géant du e-commerce représente actuellement la menace la plus sérieuse dans le secteur financier. Il propose en effet une carte de crédit et des dispositifs de financement depuis plusieurs années. L’entreprise commercialise également des solutions d’assurance santé en partenariat avec JPMorgan Chase et Berkshire Hathaway.

D’autre part, Amazon travaille actuellement sur une offre de comptes courants en collaboration avec une grande banque américaine. L’inquiétude par rapport à la plateforme de e-commerce vient essentiellement de son modèle unique. Elle est en contact direct avec les banques, les marchands et les consommateurs, ce qui n’est pas le cas des autres Gafa.

De plus, l’entreprise dispose d’Amazon Prime, un grand atout dans l’éventuel lancement de services bancaires. Comme le souligne Benoît Flamant, expert des valeurs digitales :

« La force d'Amazon, ce qui fait le cœur de son business, c'est sa capacité à fournir toujours plus de services à ses clients, que ce soit en ligne ou en physique. Les services bancaires peuvent en faire partie. »
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top