La banque en ligne pour les professionnels

Un professionnel avec sa carte bancaire devant son ordinateur

Avec des tarifs alléchants et plus d’accessibilité, les clients sont conquis par la technologie innovante des organismes bancaires. Et les banques en ligne ne cessent de se développer.En 2017, de plus en plus d’établissements bancaires commencent à proposer des services en ligne dédiés aux professionnels et aux entreprises.

Avec des services uniquement accessibles sur Internet, la banque en ligne séduit de plus en plus de consommateurs, en offrant une réduction, voire une gratuité sur l’ensemble de leurs services et de leurs produits.

Mais la banque en ligne ne s’arrête pas là. Aujourd’hui, elle cible les professionnels et les entreprises en proposant des offres toujours plus innovantes pour attirer cette clientèle.

Boursorama Banque a notamment incité les autres organismes bancaires dans cette trajectoire avec le lancement de son compte bancaire professionnel qui s’est enrichie le 1er décembre 2016. Ces initiatives qui ne cessent d’affluer vont également inciter les autres banques en ligne qui hésitent à mettre une offre spécifique dédiée aux entrepreneurs.

Boursorama Banque s’attaque aux auto-entrepreneurs

Avec Boursorama Pro qui est lancé en décembre dernier, les professionnels disposent chez Boursorama Banque d’une offre qui est 100% en ligne, un compte bancaire professionnel qui est uniquement réservé aux entrepreneurs individuels et aux auto-entrepreneurs.

La banque en ligne désire attirer les professionnels par la simplicité et la transparence de son offre. Une offre bancaire complète à laquelle les entrepreneurs et les sociétés accèderont pour un prix fixé à 9 euros par mois.

Sur le compte Pro de Boursorama Banque, les professionnels disposent d’une Carte Visa Premier, un compte courant sans frais cachés, d’un compte épargne professionnel (le Livret Pro), d’un chèque en ligne, de la modification des plafonds de la carte bancaire, d’une assurance moyens de paiement et protection juridique (Boursorama Protection Pro), et d’un découvert autorisé et personnalisable jusqu’à 4 000 euros.

S’ils le souhaitent, les clients bénéficient également de la solution d’encaissement sur mobile iZettle avec le terminal M-Pos.

Les startups Qonto et Spendesk ciblent les pros

Fondée en début 2016, la FintechQonto lance sa banque destinée aux startups et aux entrepreneurs en proposant des services simples à des tarifs compétitifs.

Après avoir profitée d’une levée de 1,6 millions d’euros auprès des fonds Valar Ventures, Alven Capital, celui de Dominique Vidal, de Céline Lazorthes et de Fréderic Potter, la Fintech envisage actuellement de développer les fonctionnalités de son offre, notamment l’association du paiement et d’un justificatif comptable, la gestion de notes de frais, ou des notifications en temps réel,...

Elle souhaite également optimiser l’expérience client et doubler ses effectifs afin de convertir plusieurs milliers de sociétés d’ici la fin de l’année 2017.

Par contre, elle laisse à Treezor, l’établissement de paiement à laquelle elle est adossée, responsabilité des contrôles anti-blanchiment ainsi que le soin de gérer les flux de paiements.

Quant à Spendesk, la nouvelle startup Fintech créée par eFounders, lance sa solution bancaire en ligne pour les frais de déplacement professionnel.

Pour doper sa croissance, elle annonce une levée de fonds d’amorçage de 2 millions d’euros auprès de fonds comme Funders Club, Kima Ventures, celui de Nicolas Steegman et de Frédéric Montagon.

Avec un service qui se limitait jusqu’ici à une simple application mobile de gestion de frais professionnels, la plateforme renforce aujourd’hui son offre avec le lancement de la carte bancaire prépayée Mastercard.

Selon Rodolphe Ardant, fondateur et directeur général, cette carte bancaire pro qui est reliée à la plateforme Spendesk via une application mobile permet :

D’intégrer le contrôle en temps réel et d'affranchir les équipes de toute paperasse liée aux frais de déplacement.

Rodolphe Ardant

Les Fintechsà l’assaut des professionnels

L’offre Soon d’Axa Banque, lancée en 2014, est un service bancaire 100% mobile qui tente de capter cette clientèle, en particulier les auto-entrepreneurs. Depuis le 1er Janvier 2015, les travailleurs indépendants qui ont souscrits à l’offre sont obligés d’ouvrir un compte séparé de leur compte courant.

Mais ce n’est pas pour autant qu’ils vont devoir ouvrir un compte professionnel pour le dépôt de leur recette et pour effectuer les dépenses qui sont en lien avec leur activité.

Le service bancaire mobile d’Axa Banque propose un compte et une carte sans conditions de revenu et chéquier gratuit sur demande. Ils peuvent bénéficier d’un terminal de paiement par carte à 59 euros et sans frais mensuel qui est initié par Sumup.

Les professionnels ne paient pas de frais sur les opérations courantes en zone euro, sur les retraits dans les distributeurs automatiques de billets (DAB) et la tenue de compte.

Anytime s’intéresse également à cette clientèle professionnelle en proposant un compte bancaire pro sans conditions de chiffres d’affaires et sans dépôt minimum.

Les professionnels ont accès à un compte bancaire, une carte Business Anytime et un RIB pour 9,50 euros par mois. En ce qui concerne l’encaissement, un terminal de paiement est proposé au prix de 79 euros, et un abonnement gratuit et des frais de transactions de 1,7% sont inclus.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top