En quoi la dématérialisation d’un compte bancaire est-elle intéressante ?

Un jeune utilisant une app bancaire sur smartphone

L’expansion des banques mobiles sur le territoire français est indéniable. Ces nouveaux acteurs s’adressent principalement à la nouvelle génération, adepte du Smartphone. Depuis plusieurs années, ces banques en ligne tablent sur la dématérialisation des comptes bancaires, ce qui séduit de plus en plus de consommateurs français. Avec l’application mobile au cœur de leur stratégie, ces enseignes redoublent de performance. En quoi sont-elles intéressantes ? Explications.

Le développement du marché de la banque mobile est un fait incontestable. Pour se hisser au niveau des banques de nouvelle génération, les banques traditionnelles et les banques en ligne prennent les devants et revoient leur tarif ainsi que leur technique de fidélisation client.

C’est ainsi que les établissements bancaires classiques comme le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel annoncent le lancement de leur offre mobile, Eko et Avantoo respectivement. Quant aux néobanques, les formules qu’elles proposent s’adressent surtout à une clientèle particulière : les jeunes, les interdits bancaires et ceux qui effectuent souvent des achats en ligne ou qui se déplacent beaucoup vers l’étranger.

L’application mobile au cœur de la stratégie marketing des banques

À l’heure actuelle, l’explosion des usages bancaires mobiles est indubitable. Cela s’explique en partie par le profil des cibles, qui appartiennent manifestement à la génération ayant grandi avec un Smartphone. Du côté des banques, cette situation amène à considérer l’application mobile en un véritable enjeu de séduction de la jeune clientèle.

En effet, cette dernière a tendance à n’opter qu’en faveur des services les plus performants. Il en ressort que l’arrivée des offres mobiles de plus en plus performantes engendre le resserrement de la concurrence se resserre. À l’instar des banques en ligne, les banques traditionnelles s’y mettent également.

Le Crédit Agricole compte lancer sa formule Eko au cours du mois de novembre 2017. Celle-ci permet aux consommateurs de bénéficier d’un compte à vue, d’une carte MasterCard et d’un chéquier, moyennant 2 euros par mois. Cette date de lancement n’est pas un hasard, car elle coïncide avec l’entrée sur le marché d’Orange Bank, un concurrent redouté de tous.

Quant à Avantoo, il s’agit de la dernière offre couplée du Crédit Mutuel. La formule comprend un forfait mobile combiné à une offre bancaire, accessible pour 20 euros par mois.

Dans ce marché concurrentiel, Boursorama a rectifié son offre Welcome, gratuite et sans condition de revenus, couplée à une carte bancaire Visa Classic. En revanche, les néobanques comme Revolut ou N26 proposent déjà des cartes associées à un compte de paiement avec IBAN.

La stratégie de développement des néobanques

Alors que l’idéal serait d’ouvrir un compte bancaire principal dans une banque en ligne, les néobanques préfèrent orienter leur cible vers les interdits bancaires, les jeunes actifs ainsi que ceux qui désirent profiter d’un compte particulier pour les achats en ligne ou faire des voyages réguliers à l’étranger.

Les startups Anytime et Morning ont la même vision de développement. Morning, en partenariat avec Banque Edel, propose plusieurs offres particulières, dont un service dédié aux jeunes. Quant à son offre complémentaire, elle enrichit les usages de compte de paiement par le biais d’une carte MasterCard paramétrable. De son côté, Anytime propose un compte pour tous, associé à une carte rechargeable avec un RIB. Les usagers peuvent y ouvrir un compte pour 27 euros par an, soit 2,25 euros par mois.

Avec son application bancaire Soon, Axa Banque revoit ses tarifs à la baisse afin de séduire les consommateurs. Cet acteur financier propose ainsi une carte de paiement gratuite pour les clients qui effectuent plus de 900 euros de paiement par trimestre. L’ouverture d’un compte bancaire Soon peut prendre 3 jours, soit un délai plus long que celui proposé par Compte-Nickel, N26 ou C-Zam. Par contre, Soon ne facture pas les frais de tenue de compte.

N26 propose, quant à elle, un compte gratuit à condition de réaliser 9 opérations par trimestre, assorti d’une MasterCard N26. L’enseigne se rémunère essentiellement sur les retraits d’espèce effectués à l’étranger, qu’elle facture 1,7% du montant du retrait. Récemment, la banque en ligne a déclaré qu’elle comptait intégrer la solution Apple Pay à son offre.

Orange Bank, un acteur redouté dans le secteur, propose une offre de banque mobile quasi gratuite : les frais de tenue de compte ne sont pas facturés sauf pour un utilisateur qui effectue moins de trois opérations par mois.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top