Les taux d’intérêt des crédits restent extrêmement bas

contrats de prêt immobilier avec une calculatrice

Fin 2018, les taux d’intérêt des crédits avaient atteint un plancher. Alors que l’on supposait une remontée cette année, ils ont continué à dégringoler. Cette baisse historique est en grande partie due à une décision de la BCE (Banque centrale européenne) : celle d’abaisser fortement le taux Euribor. Tour d’horizon !

Les conditions de crédit n’ont jamais été aussi favorables, en particulier concernant le prêt immobilier. Par ailleurs, la législation applicable à l’assurance pour ce type d’emprunt a été assouplie. Il est par exemple désormais possible de changer d’assureur tous les ans.

À noter toutefois que des taux d’intérêt faibles des crédits ne signifient pas forcément que les prix de l’immobilier sont bas. Au contraire, des hausses sont constatées dans certains secteurs justement parce que les acheteurs sont plus nombreux.

Néanmoins, dans quelques départements, les prix demeurent encore bas. Dans l’Yonne, ils ont même reculé de 15 % en 10 ans.

Pourquoi ces taux planchers ?

La BCE entend favoriser l’investissement et stimuler la croissance en rendant le taux Euribor négatif. Pour les banques, il est devenu plus intéressant de prêter, même à des taux très faibles, aux entreprises comme aux particuliers. Par ailleurs, les crédits attractifs constituent un moyen d’attirer de nouveaux clients. S’ils restent, les établissements pourront leur vendre toutes sortes de produits financiers (assurance-vie, Livret A, etc.).

En 2009, le taux immobilier moyen pour un emprunt sur une durée de 15 ans était de 4,60 %. 7 ans plus tard, il est descendu à 1,8 %. Au mois de mai dernier, il s’est situé entre 1,25 et 1,29 %. Aujourd’hui, il est même possible d’obtenir un taux inférieur à 1 % en fonction du profil de l’emprunteur et de la somme à financer.

Les spécialistes estiment que les taux devraient encore rester assez bas (en dessous de 2 %) dans les prochains mois. Cependant, les banques ne pourront certainement pas les baisser davantage étant donné qu’elles atteignent de temps à autre la limite du seuil de rentabilité.

Profiter des taux bas pour renégocier son crédit

Pour les consommateurs, les taux d'intérêt des crédits au plus bas ces derniers mois sont l’occasion de renégocier leur prêt, quitte à changer de banque. Une renégociation permettra notamment d’alléger les mensualités ou encore d’écourter la durée du prêt. Sont principalement concernés les emprunts contractés début 2016.

À cette époque, le taux moyen tournait autour de 2,40 %. Rien n’empêche cependant de renégocier des crédits plus anciens qui ne l’ont jamais été auparavant.

Pour que la renégociation soit la plus intéressante possible, il faut au moins 1 point d’écart entre le taux actuellement pratiqué par les banques et celui appliqué au crédit initial pour la même durée de prêt. Concrètement, un emprunteur devra commencer par solliciter son banquier. Ce dernier ne manquera pas de faire un geste s’il souhaite conserver le client.

Si l’emprunteur estime que ce n’est pas assez, il peut demander le rachat de son crédit par un autre établissement bancaire. Si cette démarche implique des frais, elle peut néanmoins s’avérer rentable à long terme. Il est préférable de faire le calcul avant toute prise de décision.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top