Un robot accueille les clients toulousains du Crédit Agricole

main de robot

De plus en plus de banques se tournent vers la transformation digitale. Cette mutation du secteur est due à l’accroissement des structures digitalisées et aux clients qui sont plus exigeants que jamais. Afin d’être plus efficaces, les structures financières misent sur des outils technologiques innovants. C’est le cas du Crédit Agricole de Toulouse qui a recours à un droïde.

Les innovations technologiques de ces dernières années visent à faciliter le quotidien de l’Homme. Dans le secteur bancaire, les agences traditionnelles veulent attirer un nouveau public en leur proposant des prestations inédites. C’est le cas du Crédit Agricole à Toulouse. Afin de pallier le manque de personnel, la structure fait désormais appel au service d’un robot baptisé Leenby.

Créé par Cybedroïd, une entreprise basée à Limoges, et programmé par Inbenta, ce robot dispose de nombreux outils permettant d’aider les clients dès leur arrivée dans la banque. Reconnaissances visuelle et vocale, traitement automatisé du langage… il dispose de tous les moyens pour accueillir et orienter les clients.

Le Crédit Agricole Toulouse propose une autre forme d’accueil

Dans les agences physiques, les employés en charge de l’accueil se font rares. Le Crédit Agricole Toulouse 31 a trouvé une solution pratique et ludique au problème.

Depuis fin mars dernier, la banque a placé Leenby, un robot, à l’entrée. Les caméras lui servant d’yeux sont équipés d’un système de reconnaissance faciale. Il peut ainsi capter le regard des arrivants et initier un premier contact.

Selon les créateurs du droïde, il se démarque des autres robots par ses fonctionnalités. Sa particularité se situe dans sa capacité à utiliser le langage naturel pour tenir une véritable conversation. Il dispose également d’une gestuelle corporelle, une innovation dans l’Hexagone, comme le fait remarquer Inbenta.

La fonction de Leenby est simple : il reçoit les clients. Grâce à sa programmation particulière, il peut répondre à des questions simples. Pour des sujets plus techniques, le robot peut diriger les personnes vers le distributeur automatique ou vers un conseiller spécialisé.

Un robot à l’essai

Afin de combattre la numérisation des services financiers et le changement de banque des clients, le Crédit Agricole Toulouse 31 mise sur cette solution robotique. L’automate sera mis à l’essai pendant au moins 3 mois. Ce délai peut être doublé selon les besoins.

Durant cette période, il sera surveillé par le Centre de recherches sémiotiques de Limoges. Selon son évolution et son interaction avec les clients, Leenby pourra se voir ajouter d’autres fonctions.

Ce droïde n’est pas le premier robot utilisé pour l’accueil. En 2016, Nao, un humanoïde conçu par Aldebaran Robotics, avait déjà été essayé par la Caisse d’Épargne Provence Alpes Corse. Toutefois, son rôle se limitait à indiquer aux clients les outils à distance proposés par l’établissement. Leeby est par ailleurs plus évolué car il peut renseigner les clients sur certaines procédures comme le dépôt de chèque ou les démarches pour l’opposition sur des moyens de paiement.

Bientôt, les banques françaises pourront s’inspirer de la China Construction Bank et de son agence entièrement gérée par des automates.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top