Le changement de banque simplifié grâce à la loi Macron

Un client signant un contrat avec l'assistance d'un banquier

En France, chaque année, environ 4,5 % des consommateurs changent de banque, quand ce pourcentage atteint 11 % sur l’ensemble du continent. Afin de libéraliser la concurrence sur le secteur bancaire national, la loi Macron simplifie la procédure de changement de banque. Pour les particuliers, c’est l’occasion de diminuer leurs frais bancaires en s’adressant à la concurrence.

Les changements introduits par la loi Macron

Alors que le particulier désireux de transférer son compte bancaire dans un autre établissement devait auparavant prendre toutes les formalités à leur charge, celles-ci sont désormais effectuées par les 2 banques.

Comment changer de banque en 2017 ? Grâce à la loi Macron, en vigueur depuis le 6 février, il suffit pour le client de signer un mandat et à confier son RIB à la nouvelle banque, avec la liste des opérations à faire basculer. Attention, si la loi Macron simplifie le transfert de comptes courants, le basculement est parfois impossible (assurance-vie, livret A) ou payant (PEL).

Le nouveau prestataire se charge de contacter le précédent établissement et modifie les coordonnées bancaires auprès de tous les émetteurs de prélèvements ou virements (employeur, centre fiscal, opérateur téléphonique, FAI, etc.). Elle dispose pour ce faire de 22 jours.

Cet allègement des démarches devrait convaincre de nombreux Français à sauter le pas. Selon l’Observatoire BVA 2016 de l’image des banques, ils sont attirés par des acteurs non bancaires (un FAI, une enseigne de grande distribution…). Les fintechs et les néobanques aussi accaparent une part du gâteau, avec 25 % de consommateurs se disant intéressés par leurs services.

Les motivations au changement de banque

Les tarifs sont la première motivation au changement de banque. Leurs services, qui coûtaient ainsi entre 70 euros et 210 euros par an en fonction des profils de consommateurs, ont encore augmenté. Cette année en effet, les banques relèvent leurs frais de tenue de compte pour compenser la faiblesse des taux d’intérêt. 47 % de participants à une enquête OpinionWay pour Boursorama les jugent d’ailleurs excessifs.

D’autres raisons sont avancées : fidélité insuffisamment récompensée, faible qualité de services, manque de disponibilité ou de compétence des conseillers, rémunérations moindres… Le sondage révèle par ailleurs que 50 % des Français sont dans la même banque depuis plus de 20 ans, et que 28 % des jeunes clients ont suivi leurs parents dans leur établissement.

Enfin, pour profiter des taux actuellement très attractifs des crédits immobiliers, les rachats de prêt (avec changement de banque) se multiplient. De même, bon nombre de souscripteurs d’un premier prêt logement choisissent pour plus de praticité de regrouper tous les services bancaires dans l’établissement qui accorde le financement.

Le choix de la nouvelle banque

Les banques en ligne facturent leurs services moins chers, quand ils ne sont pas gratuits (tenue de compte, carte de crédit, retraits de liquide…), mais elles conditionnent souvent l’ouverture d’un compte à un certain niveau de ressources, qui ne sont pas accessibles à tous. De plus, elles ne proposent pas encore l’intégralité des produits disponibles auprès des banques traditionnelles, qui offrent en plus le contact physique en agence avec un conseiller.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top