La néobanque N26 adopte Apple Pay

logo N26

La banque mobile allemande N26 vient de mettre à jour son application mobile en y intégrant le service Apple Pay. Cette décision est liée au désir de la néobanque de progresser sur le marché français. En déployant cette nouvelle solution, elle compte ainsi attirer davantage d’usagers. Concernant Apple Pay, il est observé que les banques françaises ne semblent pas enthousiastes à adopter l’offre de la marque à la pomme. Les commissions prélevées par le géant américain y sont pour quelque chose. Gros plans !

Depuis qu’elle a débarqué en Hexagone en janvier dernier, la néobanque allemande N26 progresse considérablement sur le marché national. Ouvrant près de 3 000 comptes par semaine, l’enseigne a franchi le cap des 100 000 clients en France. Dans toute l’Europe, elle enregistre à l’heure actuelle plus de 500 000 usagers dont 40% ont plus de 35 ans.

La Fintech berlinoise désire se développer davantage en France. Pour arriver à ses fins, la banque mobile lance de nouvelles solutions à destination des usagers. Dans ce contexte, elle vient d’annoncer que son offre bancaire est désormais compatible avec le système Apple Pay. Celui-ci donne aux utilisateurs d’iPhone la possibilité d’effectuer un paiement avec leur mobile et ce, de façon sécurisée.

Ainsi, les usagers de la banque, qui sont actuellement au nombre de 100 000 en France, pourront intégrer leur MasterCard N26 dans l’application Wallet du programme Apple Pay. Grâce à cette solution, ils peuvent utiliser leur Smartphone pour payer directement chez les commerçants compatibles avec ce système.

Notre sélection des promos
Offre du moment
200 € Offerts
AXA Banque
Je découvre l’offre
Offre du moment
160 € Offerts
Monabanq
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
Fortuneo
Je découvre l’offre
Offre du moment
90 € Offerts
Société Générale
Je découvre l’offre
Je compare les offres bancaires

Apple Pay, boudé par les banques françaises

Apple Play a été lancé officiellement aux États-Unis en 2014. Ce n’est que 2 années après, en août 2016, que le système de paiement débarque en France. Il semble toutefois que la marque à la pomme ne s’urge pas à élargir son réseau de partenaires en Hexagone. Initialement déployé avec 2 banques partenaires, le service ne compte actuellement que 7 partenaires avec l’adoption par N26 du système.

Il faut également indiquer que plusieurs grandes enseignes bancaires françaises rechignent à adopter la solution d’Apple. Pour utiliser le service, les usagers doivent recourir aux cartes Banque Populaire et Caisse d’Épargne.

La faute aux commissions élevées ponctionnées par Apple

Un quotidien d’information économique et financière estime que les établissements bancaires français boudent Apple Pay en raison des commissions prélevées par la marque à la pomme pour l’utilisation de sa solution. La société ponctionne une commission fixe de l’ordre de 5 centimes sur toutes les opérations réalisées via son service. Ce montant est largement plus élevé que la commission que les banques peuvent exiger sur toutes les transactions en dessous de 50 euros.

Désirant se positionner sur le secteur de la banque en ligne connectée, N26 semble pour sa part contrainte d’adopter le service de paiement par Smartphone d’Apple si elle veut réaliser son ambition.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.