Les banques en ligne ont su gagner la confiance des Français

Une personne satisfaite des services bancaires en ligne

Les consommateurs français font de plus en plus confiance aux banques numériques. En effet, ils redoutent moins le fait d’ouvrir un compte au sein d’un établissement bancaire en ligne. Une étude révèle d’ailleurs qu’entre 2015 et 2016, le nombre de Français qui détiennent un compte bancaire numérique a crû de 20%.

Les premières offres de banque en ligne sont apparues au milieu des années 2000. À ce moment, ces établissements bancaires qui opéraient exclusivement sur Internet étaient vus d’un mauvais œil. Avoir un compte entièrement dématérialisé était en effet considéré comme un acte osé en ce temps là.

Les consommateurs craignaient l’idée qu’ils ne pouvaient disposer de guichets, de conseillers… Ce n’est qu’en 2006 que les Français ont commencé à être sensibles aux solutions bancaires numériques.

Depuis, les enseignes bancaires en ligne gagnent davantage de terrain, ce qui inquiète énormément les banques traditionnelles. Elles intéressent en effet de plus en plus de particuliers dont la plupart se disent satisfaits. Un client d’un établissement numérique déclare :

Ma banque en ligne me satisfait entièrement. Je bénéficie de prestations de qualité et de prix accessibles, sans mentionner que je peux réaliser toutes mes opérations en ligne.
Notre sélection des promos
Je compare les offres bancaires

Les banques numériques accélèrent leur conquête

Une récente étude du cabinet Simon-Kucher & Partners et de Research Now révèle que la méfiance des consommateurs à l’égard des banques en ligne, notamment envers les pure players, s’estompe de plus en plus. Les auteurs de l’étude constatent en effet une diminution de 11% du nombre de clients qui manifestent une défiance à l’égard des établissements bancaires numériques. Même le nombre de sondés qui n’ont particulièrement pas confiance, estiment qu’il est indispensable de rencontrer physiquement un conseiller bancaire, a reculé de 8%.

L’analyse montre par ailleurs que si la banque en ligne était auparavant réservée à une clientèle masculine et urbaine, elle s’adresse aujourd’hui à une cible plus large et plus diversifiée, suscitant davantage l’intérêt des consommateurs. Selon l’étude, le taux de pénétration des enseignes bancaires numériques s’est accéléré de 20% sur un an. En 2016, 10% des clients sondés déclarent avoir un compte dans une banque en ligne, contre 8,3% en 2015.

Enfin, l’analyse indique que si auparavant, la moitié des sondés étaient indécis quant au choix de leur établissement en ligne, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Boursorama, Fortuneo et Hello bank! figurent parmi les enseignes vers lesquelles de nombreux sondés ont décidé de se tourner.

Je compare les offres bancaires

L’attractivité tarifaire, une arme à double tranchant

L’atout majeur des banques en ligne qui fait qu’elles soient plébiscitées par les consommateurs réside indéniablement dans leurs tarifs avantageux. Les établissements numériques proposent en effet à leurs clients des frais de tenue de compte moins élevés, une carte bancaire gratuite, diverses primes de bienvenue et encore d’autres privilèges qui permettent à ces derniers de réaliser des économies importantes.

Cette attractivité tarifaire peut toutefois poser problématique pour chaque enseigne si leurs concurrentes proposent des prix encore plus alléchants que ceux qu’elle pratique.

En témoigne l’irruption prochaine d’Orange Bank qui risque de lancer une guerre des prix. La banque 100% numérique de l’opérateur téléphonique annonce en effet une offre disruptive en termes de prix et de transparence.

Archives