My Money Group reprend la banque de détail de HSBC France

Bâtiment de la Banque HSBC.

D’ici deux ans, les 800 000 clients du groupe britannique en France seront placés sous l’autorité de My Money Group. Pareil pour ses agences et ses salariés. En effet, HSBC s’est accordée avec Cerberus pour la cession de sa banque de particuliers dans l’Hexagone. Cette opération s’effectue contre un transfert de capitaux à hauteur de 1,6 milliard d’euros.

À l’annonce de la cession, l’entité bancaire de Cerberus, un fonds américain d’investissement, s’est montrée optimiste sur l’avenir de cette opération. Son DG, Eric Shehadeh reconnaît que la rentabilité du réseau français de HSBC fait actuellement face à des difficultés. D’après lui, d’importants investissements se révèlent nécessaires.

Dans cette optique, ils prévoient d’offrir aux clients privilégiés de HSBC dans l’Hexagone de nouveaux produits d’épargne mieux ajustés à chaque besoin. Ce qui permettra à My Money Group de faire succès dans la banque de détail en France, confie son dirigeant.

Eric Shehadeh explique également que sa société est tout à fait consciente de la complexité du marché tricolore.

Un projet de digitalisation en préparation

De même quant à la forte concurrence qui y existe. Le chef d’entreprise rappelle qu’ils se sont établis dans ce secteur depuis plus de cent ans. Une présence assurée entre autres par plusieurs franchises de My Money Group. Pour cette enseigne, l’acquisition de la banque de particuliers du géant sino-britannique relève d’une évolution intégrale vers une autre dimension. À noter que l’entité bancaire française de Cerberus comptabilisera bientôt un bilan de 31 milliards d’euros et totalise actuellement 850 salariés. Son DG avance qu’il s’agit :

[…] Opportunité unique, avec une équipe de grande qualité, des clients, un fonds de commerce très solides.

Eric Shehadeh

Avec son activité de détail, HSBC enregistre à ce propos en France environ 19 milliards d’euros de dépôts. Son actif s’élève aux alentours de 24 milliards d’euros, et le nombre de titulaires de compte bancaire à 800 000. Des consommateurs dont l’accompagnement est garanti par 244 antennes et 3 900 employés.

Sur ce point, My Money Group prévoit d’amplifier la digitalisation des opérations. Ainsi, son CEO entend apaiser l’inquiétude des travailleurs :

Nous avons toujours protégé nos collaborateurs, que ce soit lors des ventes ou des acquisitions que nous avons réalisées. Il n’y aura pas de plan de restructuration des effectifs envisageable avant 2024.

Eric Shehadeh

Les organisations syndicales s’inquiètent sur l’avenir des salariés

Néanmoins, les doutes persistent au sein des syndicats. À ce titre, la CFDT Banques et Assurances a explicitement évoqué dans un communiqué la crainte d’une vague de fermetures d’agences. Un phénomène déjà existant depuis quelque temps. L’organisation syndicale annonce qu’elle fera preuve d’une grande vigilance à l’égard de l’évolution de la situation. Dans ce contexte, la fédération professionnelle rappelle :

Les salariés d’HSBC France ont déjà payé le prix fort des erreurs du groupe britannique.

Eric Shehadeh

Concernant les détails de la cession entre ce dernier et le nouvel employeur, elle se produira à partir de juin 2023 au plus tôt. Sur le plan financier, HSBC versera un chèque de 1,6 milliard d’euros à My Money Group. Concrètement, le paiement se fera à travers un transfert de capitaux. L’opération permettra à l’organisme à naître d’afficher un ratio CET1 supérieur à 15 %.

Pour information, la nouvelle entité sera mise sous contrôle de l’ex-Crédit Commercial de France. Un établissement dont HSBC a racheté les activités de banque d’investissement et de détail dans les années 2000.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top