L’Union Européenne envisage de légaliser le gel des comptes bancaires

Drapeau union européenne

Selon l’agence de presse Reuters, l’Union Européenne(UE) est en train d’étudier une norme. Celle-ci a été discutée au mois de juillet dernier. Il sera bientôt impossible de déposer et de retirer de l’argent dans des banques en difficulté, pendant près d’un mois. Aujourd’hui, cette limite n’est pourtant que de deux jours.

C’est afin d’éviter les paniques bancaires que l’UE prévoit de bloquer les dépôts et les prélèvements sur les comptes courants, dans des circonstances exceptionnelles. Un tel plan d’urgence attaque avant tout les consommateurs. Notons que depuis une dizaine d’années, la dette publique a quasiment doublé. Aujourd’hui, elle s’établit à 20 000 milliards de dollars.

C’est une conséquence néfaste d’un rachat massif d’actifs douteux par les banques centrales et d’une longue période de taux d’intérêt historiquement bas. Une rechute du système bancaire pourrait très bien se reproduire. Pour l’instant, aucune solution n’a été efficace pour faire repartir l’inflation à la hausse et relancer la croissance économique.

Une limite d’impossibilité de retrait de vingt jours

Afin de sauver les banques au bord de la faillite, les stratèges européens auraient le pouvoir de geler, lorsqu’ils l’estimeront nécessaire, les comptes courants des particuliers pour un maximum de vingt jours ouvrés. C’est la solution trouvée par l’EU pour éviter la faillite bancaire en cas de « bankrun » (course aux guichets).

Dix ans après la crise des subprimes, la situation devient de plus en plus grave dans les pays de l’UE. D’après les informations de Reuters, les financiers de Bruxelles envisagent aujourd’hui d’interdire l’accès au compte à ses ressortissants après :

  • l’imposition des dépôts (en Allemagne)
  • la tentative d’application de taux négatifs sur l’épargne (en Belgique)
  • la ponction des dépôts de pauvres épargnants en cas de faillite bancaire

Notons que cette dernière pratique résulte de la loi Sapin 2. Depuis le début de l’année 2016, celle-ci autorise les banques en perdition à suspendre, à limiter ou encore à retarder les retraits effectués sur les contrats d’assurance-vie.

Les médias en parlent peu

En cas de défaillance des banques, aucun retrait ni paiement ne sera alors autorisé durant une vingtaine de jours. Les ressortissants de l’UE en seront victimes quel que soit leur type de compte courant. Cette proposition consiste à offrir plus de temps aux institutions financières pour chercher une solution en cas de crise.

Peu de médias en parlent alors qu’elle mérite toute attention. En effet, elle risque d’engendrer des conséquences énormes sur la vie quotidienne des consommateurs. Rappelons pourtant que des stress tests ont été déjà créés pour vérifier la résistance bancaire. Afin d’assurer le bon fonctionnement de la finance mondiale, un nombre incalculable de dispositions ont été également mises en place.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top