Frais bancaires : des pratiques illégales persistantes pénalisent les consommateurs

Une femme semble stressée et préoccupée par les paiements de cartes de crédit et les finances de la maison, les frais de comptabilité, les taxes et l'hypothèque dans le paiement des factures, les problèmes financiers et les dettes de cartes de crédit.

Alors que la réglementation en vigueur vise à protéger les consommateurs, certaines banques continuent à bafouer les règles en appliquant des frais abusifs. Cette situation fragilise les usagers, tant sur le plan financier qu’informationnel.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
160€ Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre

Des sanctions exemplaires pour des pratiques illégales

Suite à des prélèvements injustifiés de commissions d’intervention, la Société Générale a récemment été condamnée à une amende de 4,5 millions d’euros par la DGCCRF. Cette sanction, acceptée par la banque, fait suite à la reconnaissance d’une erreur de paramétrage informatique ayant entraîné des facturations abusives.

Je compare les offres bancaires

Des préjudices financiers importants causés par des pratiques commerciales trompeuses

Le cas de la Société Générale n’est qu’un exemple parmi d’autres. Le rapport annuel de la DGCCRF révèle qu’en 2023,

Plus d’un quart des 181 établissements bancaires contrôlés étaient en anomalie sur les frais d’incidents.

3 d’entre eux ont écopé de contraventions pour pratique commerciale trompeuse.

Ces pratiques illégales occasionnent des préjudices financiers importants aux consommateurs.

ImportantEn 2021, plus de 70 % des banques ayant fait l’objet d’une inspection par la DGCCRF étaient en infraction sur les frais d’incidents.

Des dépassements de plafonds réglementaires et des facturations indues ont été constatés, portant atteinte aux budgets des ménages.

Un manque d’information persistant, source d’incompréhensions

Outre les frais illégaux, la DGCCRF pointe du doigt un manque d’information des clients de la part des acteurs du secteur. Ce défaut de transparence concernant les frais bancaires et leurs conditions d’application entraîne des incompréhensions et des litiges.

Ces pratiques abusives pénalisent les consommateurs, qui doivent se montrer vigilants.

Il est essentiel de lire attentivement les relevés de comptes, de contester les facturations injustifiées et de signaler les anomalies à la DGCCRF.

Pour se prémunir contre ces agissements illégaux, il est également important de comparer les offres bancaires et de choisir un établissement transparent, respectueux des règles et soucieux de la satisfaction de ses clients.

À retenir
  • Malgré la réglementation, des banques appliquent des frais bancaires abusifs, ce qui pénalise les consommateurs.
  • Plus d’un quart des établissements contrôlés en 2023 n’étaient pas en règle.
  • La Société Générale a écopé d’une amende de 4,5 millions d’euros pour des pratiques trompeuses.
  • Pour se protéger, les consommateurs doivent être vigilants et choisir une banque transparente.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.