Banque Migros adopte une nouvelle politique d’épargne

Une des agences de la Banque Migros

Suite à des bilans de réalisation négative et à l’exigence de la banque centrale helvétique, Banque Migros a décidé d’adopter une nouvelle politique en ce qui concerne l’épargne. Désormais, les épargnants avec une économie de somme importante n’auront plus le privilège d’être rémunérés par l’institution financière. Un coup dur, pris à plein fouet par les clients concernés.

La Banque Migros vient de mettre en place un nouveau système concernant une de ses offres les plus utilisées : l’épargne. En effet, les titulaires de compte de cette catégorie ayant une somme économisée égale ou supérieure à 100 000 francs suisses n’auront plus l’avantage particulier d’être rémunérés à partir du mois d’août. Une décision, qui poussera sûrement certains épargnants à changer de banque.

À titre de rappel, tous les comptes épargnes de cette filiale du géant de la distribution Migros, quelle que soit la valeur économisée, ont jusqu’ici profité d’un taux d’intérêt raisonnable de 0,01 %. Un grand changement va donc s’opérer d’ici peu.

Différentes faveurs en fonction de la valeur placée

Les épargnants titulaires d’un compte avec une somme conséquente figurent parmi les principales victimes de la nouvelle politique instaurée par la Banque Migros : celle où les fonds de plus de 100 000 francs suisses ne généreront plus d’intérêt. Toutefois, l’enseigne a tenu à ce que les clients détenteurs d’une créance au-dessous de ce plafond restent rémunérés avec l’actuel taux de 0,01 %.

De plus, pour les clients détenteurs d’un compte épargne-placement de cette banque, ils ne profiteront plus que d’un taux réduit à 0,02 % si ce pourcentage était de 0,03 % auparavant. Néanmoins, cet intérêt ne sera accordé que si le titulaire du compte remplit la condition systématique de placement d’une valeur inférieure au seuil déclaré par l’établissement financier.

Contrainte venant de la Banque Nationale Suisse et de la Banque Alternative

Les épargnants concernés se demanderont certainement la raison pour laquelle cette décision a été prise. En fait, il s’agirait surtout d’une contrainte venant de la Banque Nationale Suisse. À cet effet, c’est tout le domaine financier qui est touché et non pas la Banque Migros seulement. Après l’annonce des taux négatifs, la BNS pousse le secteur bancaire à propos de la marge d’intérêt.

Une pression qui ne joue pas en faveur des établissements d’épargne. En effet, avec un seuil précisé, ces derniers doivent catégoriquement payer un taux négatif de 0,75 % à la BNS pour chaque dépôt d’un franc chez eux. De ce fait, beaucoup d’entre les banques, comme le montre d’ailleurs la Banque Migros, préfèrent la diminution de la rémunération des comptes dont en l’occurrence l’épargne.

De plus, un prélèvement de 0,25 % sur de nombreux comptes à partir de la première monnaie déposée a été communiqué par la Banque Alternative le mois dernier. Cette autre décision prise, qui elle aussi peut amplifier les réactions d’un grand nombre épargnant, déjà touché par celle de la Banque Migros. Alors que les clients titulaires de compte épargne s’attendent à faire fructifier leurs monnaies, cette fois, la filiale du géant de la distribution n’accordera désormais plus cette faveur.

Force est donc d’admettre que les clients économiseurs de somme importante de cette banque manqueront de réaliser leurs projets personnels et/ou familiaux ou encore de disposer de complément d’argents pour une retraite tranquille. 

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top