Le secteur bancaire tricolore voit son deuxième acteur adopter le statut d’entreprise à mission

Une des agences de La Banque Postale

En 2019, un dispositif prévu par la loi Pacte s’est fixé comme objectif de permettre à la fibre économique française d’adopter le statut « d’entreprise à mission ». Depuis, de nombreuses structures entrepreneuriales de différents secteurs ont emprunté cette voie sauf du côté de la filière bancaire qui en compte deux depuis peu de temps.

Face aux enjeux climatiques et de développement durable, de nombreuses mesures sont mises à la disposition des entreprises pour leur permettre de mener des actions RSE dans les meilleures conditions.

Promulguée en mai 2019 à travers la loi Pacte, l’une d’elles consiste à inciter les sociétés commerciales à concentrer leur engagement sur le plan social et environnemental en adoptant le statut « d’entreprise à mission ».

Un dispositif qui a fait de l’effet auprès de nombreuses filières, sauf pour le secteur bancaire ne comptant qu’un acteur à son actif. Mais plus maintenant puisque l’arrivée récente de Banque Postale a relevé ce chiffre à deux.

Un second acteur s’ajoute à la liste

Comme mentionné plus haut, la filière bancaire ne compte qu’un acteur dans la catégorie des entreprises à mission. En effet, Crédit Mutuel Alliance Fédérale est l’unique banque à adopter ce statut depuis le lancement du dispositif en 2019 pour ainsi dire que dans ce domaine, le secteur financier accuse un certain retard par rapport aux autres.

Quoi qu’il en soit, les analystes s’accordent à dire que la situation est en train de changer maintenant que les enjeux climatiques, sociaux et environnementaux ont changé la donne en renforçant la conscience écoresponsable des Français. Une opportunité pour ces opérateurs désormais conscients que ce choix a ses avantages ne serait-ce que d’énumérer le fait qu’il peut inciter les ménages à ouvrir un compte bancaire auprès de leurs services.

La décision récente de Banque Postale de devenir le second acteur financier « à mission » en est une preuve selon ces observateurs indiquant qu’une tendance de fond pourrait bien prendre racine. À Natacha Valla, en charge du pilotage de la mise en place de ce nouveau mode de gouvernance d’expliquer ce choix :

Il est urgent d’accompagner la transformation du modèle bancaire, et plus largement de l’économie, vers de nouveaux modèles d’affaires, plus pérennes, plus responsables et plus en phase avec les enjeux de notre temps.

Une décision saluée par Philippe Heim, président du directoire du groupe soulignant que :

C’est une étape importante pour l’enseigne. C’est aussi la traduction logique de ce qu’est la Banque Postale.

Philippe Heim

Plus d’engagement sur le plan social et environnemental

Autant dire qu’à l’instar de sa maison mère qu’est La Poste, Banque Postale est déjà engagée dans des actions RSE. Tout cela pour en venir au fait que ce nouveau statut ne fait que renforcer ses engagements écoresponsables. Une situation qui intervient, alors qu’en juin de l’année dernière, l’enseigne a d’ores et déjà adopté une ligne de conduite centrée sur le concept de la « transition juste ».

Ainsi, le statut de « société à mission » est un pas de plus pour la banque qui concentrera cette fois des efforts sur le plan social et environnemental en se fixant des objectifs extra financiers comme le prévoit la loi Pacte sur la croissance. La raison pour laquelle une cellule dédiée à cet effet a été créée pour faire en sorte que les engagements de l’entreprise soient bien respectés à travers la bonne marche des actions menées.

D’ailleurs, il faut préciser que ce comité de mission composé de 17 membres sera présidé par m’économiste et doyenne de l’École du management et de l’innovation de Sciences Po Paris en la personne de Natacha Valla.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top