Santander a enregistré des résultats plus qu’encourageants en 2021 et entend faire mieux sur cette nouvelle saison

Logo à la succursale de la banque Santander

2020 est certes l’une des périodes les plus difficiles pour Santander. Mais c’est désormais de l’histoire ancienne puisque ce géant bancaire espagnol n’a pas attendu longtemps pour redresser la barre. Le bilan annuel de 2021 du groupe en donne la preuve à travers des chiffres plus qu’encourageants qui auront tendance à s’améliorer davantage selon ses prévisions.

Après les groupes bancaires américains, c’est désormais le tour des Européens de dévoiler un par un leur bilan annuel pour la période d’exercice de 2021. Santander est l’un des plus récents à publier ses résultats démontrant que les lourdes pertes de 2020 ne sont plus que de mauvais souvenirs.

En effet, la saison 2021 a été sous le signe de la performance pour ce deuxième plus grand groupe bancaire de la zone euro qui a vite fait de renouer les liens avec la rentabilité, grâce à différents leviers. De quoi, permettre à l’enseigne de tabler sur des objectifs encore plus ambitieux pour cette année.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
200€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
220 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
240 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

L’enseigne renoue les liens avec la rentabilité

Pour de nombreux acteurs, autant dire que 2020 a été une saison particulièrement peu conciliante. Santander en a fait l’amère expérience en essuyant une perte élevée à 8,8 milliards d’euros et portée notamment par les provisions mises de côté pour faire face à l’éventualité d’une montée en force des créances douteuses engendrée par la crise sanitaire et ses conséquences.

Prenant compte de cette sous-performance, les analystes étaient nombreux à dire que ce numéro un du marché financier ibérique mettrait du temps pour redresser la barre. Une erreur puisqu’il suffit de porter un regard sur son bilan annuel de 2021 pour se convaincre que le groupe a vite fait de renouer les liens avec la rentabilité.

La croissance de 7% de ses revenus annuels en est la preuve permettant à l’enseigne de récolter quelque 46,4 milliards d’euros au total. Grâce à cet accroissement, la première banque espagnole est bénéficiaire à hauteur de :

  • 8,1 milliards d’euros de bénéfice net ;
  • 15,3 milliards d’euros (un record historique) de bénéfice sous-jacent avant impôt.

Une belle prouesse que l’enseigne veut décupler selon Ana Botin, sa dirigeante indiquant que :

La rentabilité est la première ligne de défense et nous avons besoin de voir progresser l’intégration du marché unique.

Anna Botin

En ce sens, Santander s’est fixé d’atteindre l’ambitieux objectif d’accroître à hauteur de 13% ses revenus sur fonds propres qui ont affiché une hausse de 12,3% en 2021.

Je compare les offres bancaires

Toutes les zones d’activités y ont contribué

Pour Santander, la performance de 2021 a été portée par différents leviers. À commencer par la très forte dynamique commerciale du groupe selon Anna Botin faisant allusion à l’explosion des ouvertures de compte bancaire auprès de ses services à travers l’Europe et le continent américain suite à l’arrivée de quelque 5 millions d’abonnés supplémentaires.

La preuve d’un redressement éclair selon cette dirigeante ajoutant que :

Dans l’ensemble, nos régions et de nos activités, nous enregistrons une croissance solide et constante de notre chiffre d’affaires, les États-Unis et le Royaume-Uni étant les plus performants en 2021, tandis que le Brésil et le Chili sont les banques les plus rentables de leur groupe de référence.

Anna Botin

Ainsi, toutes les zones d’activités a contribué à la performance de 2021 pour Santander qui entend y ajouter d’autres leviers pour s’assurer un résultat encore plus encourageant cette année en misant essentiellement sur :

  • La réduction des coûts ;
  • Son coefficient d’exploitation qui passera de 46,2% à fin 2021 à 45% en 2022 ;
  • L’adoption d’une régulation dynamique de la part de l’UE pour consolider les acteurs bancaires européens face à leurs concurrents.

À Anna Botin de partager son point de vue concernant ce dernier point :

Au final, il faut se demander pourquoi notre rentabilité est plus faible que les banques des États-Unis, où les nouvelles règles sont adaptées plus vite, avec des marchés de capitaux plus développés, et un marché domestique bien plus étendu.

Anna Botin

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.