Zelle, le nouveau moyen de paiement des Américains

capture application Zelle

Les banques américaines collaborent pour faire face à PayPal et à Square.

PayPal et Square ont de quoi s’inquiéter ! Plusieurs banques américaines de renom apportent leur soutien pour le développement d’une nouvelle application de transfert d’argent. Baptisée Zelle, celle-ci sera commercialisée dès le début de l’année 2017.

Avec cette nouvelle offre, les promoteurs ont l’ambition de « révolutionner la manière dont l’argent se déplace ». Décryptage de la pertinence de l’offre !

Les caractéristiques de l’offre

C’est au grand salon Money2020 de Las Vegas que l’entreprise américaine Early Warning annonce le lancement de Zelle. Pour faire aboutir son projet, la société est soutenue par 19 sociétés financières dont, entre autres, Bank of America, Citi, Morgan Stanley, JP Morgan… Mastercard et Visa collaborent également avec la firme dans le cadre du lancement de l’application qui est prévu début 2017.

Les développeurs de Zelle confient que cette solution de paiement entre particuliers sera disponible pour 76 millions d’utilisateurs. Selon leurs dires, l’application se démarque par sa facilité d’utilisation aussi bien pour l’envoi et pour la réception d’argent que pour le partage des additions ou des factures.

Le transfert de l’argent se fera de manière sécurisée et instantanée puisque toutes les banques y sont intégrées. La plus grande force de ce service pas forcément novateur sera toutefois l’interopérabilité.

Remplacer le chèque et le cash

À l’instar des moyens de paiement de PayPal et de Venmo, Zelle permettra le transfert du fonds depuis un Smartphone vers une adresse e-mail ou un numéro de téléphone et ce, sans le numéro de compte bancaire.

L’utilisateur pourra ainsi accéder au service depuis l’application Zelle elle-même ou par via l’application de sa banque ou de sa carte de crédit en cours de validité. Richard Davis, PDG de la banque Bancorp, vante que payer un proche avec Zelle depuis un appareil mobile est la voie de l’avenir.

Selon lui, ce service est avantageux pour l’émetteur comme pour le récipiendaire. Il renchérit qu’il n’y a ni chèque à attendre ni retrait d’espèces à effectuer pour payer la baby-sitter.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top