Compte pro : quelles sont les banques les moins chères en 2023 ?

Compte pro : quelles sont les banques les moins chères en 2023 ?

À l'occasion de la seconde édition des Trophées de la banque Pros, MoneyVox a passé au crible les plaquettes tarifaires d’une centaine de banques. Le but : permettre aux professionnels d’y voir plus clair face au flou existant. Pour payer le moins cher, vaut-il donc mieux choisir un établissement national, régional ou en ligne ? Décryptage.

Que l’on soit micro-entrepreneur, artisan, commerçant ou professionnel libéral, trouver une banque adaptée à ses besoins n'est pas simple. D'une part, parce que le temps manque souvent. D’autre part, parce que le manque de visibilité des plaquettes tarifaires complique la comparaison entre les différentes offres sur le marché.

Notre sélection des promos
Offre du moment
180 € Offerts
Hello bank!
Je découvre l’offre
Offre du moment
160 € Offerts
Monabanq
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BoursoBank
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BforBank
Je découvre l’offre
Je compare les offres bancaires

Les banques en ligne à l’honneur pour presque tous les profils

Pour aider les professionnels à identifier celles qui sont les plus avantageuses, le site d’information MoneyVox a mené une analyse approfondie des tarifs bancaires de 107 établissements (nationaux, régionaux et en ligne). Puis, il a déterminé les usages bancaires de six profils-types de clients, couvrant différentes catégories telles que les micro-entrepreneurs, artisans, commerçants, professionnels libéraux et TPE. Le but étant de savoir, pour chacun de ces profils, dans quel établissement ils paieront le moins de frais bancaires en 2024.

Le verdict est sans appel. A l’instar d’un compte pour particulier, le prix du compte pro est généralement plus élevé chez les banques traditionnelles que chez les banques en ligne. Un constat valable pour la plupart des profils observés. Par exemple, parmi les 15 acteurs en ligne étudiés, Hello bank pro, N26 Business et Revolut Business offrent une gratuité totale des frais pour les micro-entrepreneurs sans carte bancaire. Alors que chez les banques nationales, ceux-ci devront au minimum payer 117,60 euros de frais à l'année, en choisissant l'offre “auto-entrepreneurs” de La Banque Postale.

Le Crédit Agricole se distingue parmi les banques régionales

Côté banques régionales, ce sont les caisses régionales du Crédit Agricole qui se démarquent de la concurrence. Les frais s’élèvent à 72 euros (6 euros x 12 mois) pour ce profil dans presque toutes les régions de l’Hexagone, en souscrivant à l’offre Eko Pro. Sauf en Occitanie, puisqu’au Crédit Agricole Languedoc, le tarif annuel pour les micro-entrepreneurs sans carte est de 60 euros. Cependant, on est loin de la gratuité proposée par les trois banques en ligne distinguées par MoneyVox.

Pour les micro-entrepreneurs équipés d’une carte bancaire, certaines enseignes régionales parviennent à faire mieux que les banques à distance. Partout en métropole, le Crédit Agricole se distingue, avec un tarif annuel fixé aux alentours des 130 euros. Alors que la moins chère des banques en ligne pour ce profil est Monabanq, avec son offre PratiqPro à 154,50 euros.

Dans de nombreuses régions, le Crédit Agricole est également séduisant pour les artisans. Pour ce profil, il se partage souvent la vedette avec le Crédit Mutuel, avec des tarifs grimpant souvent autour des 240-250 euros. Ceux-ci demeurent toutefois moins avantageux que ceux de BforBank. En effet, l'artisan qui exerce sous le statut de l'entrepreneur individuel pourra s'en sortir pour seulement 108 euros par an, grâce à formule Pro de la banque en ligne.

Je compare les offres bancaires

Et les banques nationales dans tout ça ?

Enfin, du côté des banques nationales, il existe là encore des écarts de tarifs importants. Parmi les six établissements examinés, HSBC domine dans trois catégories : artisan et PME (300 euros), ainsi que commerçant (2 288 euros). Quant à La Banque Postale, elle se distingue pour les profils de micro-entrepreneurs, avec des offres spécifiques adaptées à ceux avec ou sans carte bancaire (respectivement à 118 euros et 227 euros). Enfin, la banque la moins chère pour le professionnel libéral est LCL (972 euros).

Comment expliquer de telles différences entre catégories de professionnels ? « Entre les deux extrêmes que sont le micro-entrepreneur et le commerçant, la différence de frais est globalement d’un à dix. En cause la tarification des banques qui facturent lourdement les paiements : location ou achat du terminal de paiement, facturation de chacune des opérations par carte bancaire, et plus encore les encaissement et dépôts de chèques et d’espèces. Sans parler des ‘'commissions de mouvement’’ qui s’ajoutent pour chaque opération débitrice ! » explique Maxime Chipoy, président de MoneyVox.

Si cette différence de tarifs peut s’entendre d’un professionnel à l’autre, elle est moins acceptable lorsqu’elle existe entre différentes banques, pour un même professionnel. « Plus encore que chez les particuliers, toutes les banques ne se valent pas sur la banque des pros ! Faire jouer la concurrence peut s’avérer extrêmement profitable pour les clients professionnels », conseille alors Maxime Chipoy.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.