Près de trois millions de Français touchés par la fragilité financière

Un couple ayant des problèmes d'argent

D’après un rapport annuel de l’Observatoire de l’inclusion bancaire, dirigé par le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau, environ trois millions de personnes étaient en situation de précarité financière l’an dernier. Quant à l’offre bancaire qui leur est spécifiquement dédiée, elle n’a pas été suffisamment utilisée.

En 2016, la précarité financière a touché près de trois millions de Français, d’après l’Observatoire de l’inclusion bancaire. Dans son dernier rapport, celui-ci révèle également que 500 000 personnes ne possèdent pas de compte bancaire en France. Les établissements financiers ont pourtant établi des dispositifs d’accompagnement passant par un renforcement de l’éducation financière des personnes en fragilité financière.

En effet, les banques font par exemple une offre de service spécifique, plafonnée à trois euros par mois, aux personnes financièrement fragiles. L’année dernière, seulement 10% d’entre eux en bénéficiaient. Notons que le droit au compte a également baissé de 3% par rapport à 2015.

2,4 millions de personnes en difficulté financière en 2016

L’Observatoire de l’inclusion bancaire a révélé que la France recense 2,4 millions de personnes concernées par la fragilité financière, alors que c’est l'un des pays les plus bancarisés en Europe. Ce sont les chiffres déclarés par les sociétés financières et les banques à la fin de l’année 2016.

Il faut savoir qu’en 2014, presque tous les Français âgés de plus de 18 ans possédaient un compte de dépôt. La proportion des détendeurs de compte bancaire est cependant moins importante pour les personnes en difficulté financière.

Pour l’observatoire, l’inclusion bancaire donne à une personne la possibilité d’accéder de manière durable à des services et des produits bancaires qui conviennent à ses besoins personnels. Elle lui permet également de les utiliser.

Des dispositifs destinés à les accompagner

Des dispositifs ont été instaurés pour accompagner les personnes en fragilité financière. Parmi eux, on distingue l’offre bancaire spécifique et le droit au compte.

Les ménages français en situation de précarité financière peuvent avoir accès à une offre spécifique proposant des services bancaires de base à tarifs réduits. À titre d’exemple, elle comprend un plafonnement des commissions d'intervention en cas d'irrégularités (4 euros par opération dans la limite de 20 euros par mois).

Soulignons qu’en 2016, 250 000 personnes seulement en ont disposé. En plus, elles ont payé d’importants frais liés aux découverts.

En ce qui concerne le droit au compte, il permet à une personne, même si elle est en situation d’interdit bancaire, de faire appel à la Banque de France pour pouvoir ouvrir un compte bancaire. 67 000 personnes ont bénéficié de ce dispositif l’an dernier. Une baisse de 3% a été enregistrée par rapport à 2015. Pourtant, 500 000 Français ne disposent pas de compte en banque en Hexagone.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top