Une ouverture s’est présentée à Crédit Agricole pour lui permettre de renforcer sa position sur le marché financier italien

Crédit Agricole de la Banque Française dans la rue Kolarceva à Belgrade.

Une ouverture s’est présentée à Crédit Agricole et devrait lui permettre de renforcer sa position sur le marché financier italien. Ce, en faisant allusion à la banque en difficulté Banca Carige qui n’attend plus que son sauveteur pour sortir la tête hors de l’eau en notant que ce géant bancaire français n’est pas l’unique candidat à cette course.

D’ici peu de temps, les clients de Banca Carige risquent de changer de banque. Du moins, dans la mesure où cet établissement génois ne trouve aucun repreneur pour le faire sortir de la mouise. Ce qui serait peu probable puisqu’aux dernières nouvelles, ce ne sont pas les candidats qui manquent selon le Fonds interbancaire de protection des dépôts de l’Italie (FITD) mentionnant l’existence de différentes propositions.

Parmi les plus récentes figurent l’offre non contraignante en vue d’une reprise déposée par Crédit Agricole qui vient concurrencer celle de BPER Banca qui, après un premier refus du FITD, n’a pas encore dit son dernier mot en révisant sa proposition.

Les candidats misent sur l’offre contraignante à 1 euro

D’après les rumeurs, le fonds américain Cerberus et BNL, la filiale transalpine de BNP Paribas figureraient parmi les candidats pour le rachat de Banca Carige qui, rappelons-le, est pour le moment sous le contrôle du FITD à hauteur de 80%. Mais puisqu’aucun détail n’a été dévoilé en ce qui concerne la proposition de ces derniers, les presses italiennes ont concentré leurs regards sur BPER Banca et Crédit Agricole figurant dans la liste des prétendants misant sur l’offre contraignante.

Des deux, la banque d’Émilie-Romagne est celle à prendre les devants avec son offre non contraignante à 1 euro qui devrait lui permettre de détenir 88% du capital de Carige, avant le lancement d’une OPA sur les 12% du capital restant. Mais puisque cette proposition était associée à une recapitalisation d’un milliard d’euros à réaliser par le fonds contrôlé par les banques italiennes, le FITD a jugé bon d’y opposer une fin de non-recevoir incitant BPER Banca à revoir ce montant à la baisse pour le réduire à 600 millions.

Ainsi, l’enseigne est restée dans la course tandis qu’un nouveau prétendant est entré en scène en faisant allusion à Crédit Agricole empruntant la même voie sauf que pour sa part, la somme demandée pour l’augmentation de capital au préalable de Carige est de 700 millions d’euros.

Le géant français en sera avantagé

Déjà à un stade avancé, l’étude préliminaire des offres soumises aboutira bientôt à une décision que le FITD ne manquerait pas de publier. En attendant certains observateurs et experts s’accordent à dire que Crédit Agricole a une chance de remporter la mise. Ce, en prenant compte d’indicateurs majeurs comme :

  • L’intérêt que portent les investisseurs sur l’offre de Crédit Agricole se manifestant à travers son impact sur le cours des actions de Carige affichant une hausse de 11% dépassant le prix proposé par BPER pour son OPA ;
  • Le penchant des superviseurs européens pour les offres proposées par un groupe comme Crédit Agricole qui serait assez puissant pour sauver un établissement en difficulté dans les meilleures conditions.

Dans la mesure où la balance venait à se pencher vers ce géant tricolore, les analystes estiment qu’il n’y trouverait que des avantages expliquant d’ailleurs son choix de faire partie des candidats en notant que cette décision est intervenue à moins d’un an après le rachat de Creval pour 785 millions d’euros. À une source proche du dossier d’expliquer :

Carige est d’une dimension similaire à celle de Creval et consoliderait encore un peu plus l’implantation de la banque dans le nord de la péninsule.

Ainsi, sa part sur le marché italien qui est actuellement estimée à 5% pourrait progresser selon les experts indiquant également qu’à travers cette opération, l’Italie accédera au statut de deuxième marché domestique du groupe bancaire mutualiste après la France.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
back top