L’utilité des conseillers financiers en matière d’offres et de services bancaires

Clients et conseiller bancaire

Les offres et les services bancaires revêtent des fonctionnalités et des principes complexes. C’est la raison pour laquelle, il est nécessaire de prendre des mesures de précaution. Certains clients disposent des compétences nécessaires pour analyser eux-mêmes les offres bancaires. Ce qui n’est pas forcément le cas pour une grande majorité du grand public.

Les banques mettent à la disposition de leurs clients des banquiers qui leur offrent des conseils gratuitement. Leur rôle est de promouvoir les produits bancaires disponibles.

Toutefois, il est plus judicieux de consulter un avis externe avant de contracter une offre.

Cela permet de percevoir tous les les pièges ou les détails peu précis que peuvent renfermer les produits bancaires. Il existe plusieurs types de conseillers si on ne cite que les Conseillers en Gestion de Patrimoine (CGP), les Conseillers en Investissements Financiers (CIF), les courtiers en prêt immobilier et bien d’autres encore.

Un même conseiller peut avoir plusieurs spécialités. La consultation de conseillers externes engage une dépense supplémentaire, car leurs services sont rémunérés. Cette mesure s’avère pourtant nécessaire pour rassurer les clients.

Les Conseillers bancaires et leurs responsabilités

La banque confie au banquier la responsabilité d’informer et de conseiller le client en ce qui concerne les produits bancaires existants. Rattaché à la banque, le banquier est tenu de présenter les offres en faveur de la banque.

Entrant dans le cadre de Chargé de clientèle, l’objectif du banquier est de persuader le client que l’offre lui est convenable. Béatrice Layan, responsable de l’Observatoire des métiers de la banque, soutient une vision plus extensive et affirme que :

Cela fait des années que les banques proposent, à quelques nuances près, tous les mêmes produits. La différence entre les enseignes, elle se fait sur la connaissance du client. On parle bien de conseiller clientèle, car son métier est d’être proactif, et d’accompagner le client particulier pour répondre à ses besoins à toutes les étapes de sa vie.

Béatrice Layan.

Selon les statistiques, un bon nombre de clients bancaires se contentent des conseils de leurs banquiers. Plus de deux tiers d’entre eux ont même affirmé leur satisfaction par rapport au service de leur conseiller. Néanmoins, les résultats d’une étude conclue récemment montrent que le public a une certaine réserve surtout en ce qui concerne l’assurance.

À quel genre de Conseiller s’adresser ?

La consultation de l’avis d’un spécialiste externe sur un produit bancaire est jugée indispensable. C’est, en effet, un moyen sûr de garantir la conformité d’une offre. Ils sont nombreux à pratiquer indépendamment tout en restant en relation avec les établissements bancaires.

Pour tous services relatifs à la transmission successorale, au placement financier et à la défiscalisation, le conseiller recommandé est le CGP. Il en est de même lorsque le client souhaite changer de banque et procéder préalablement à une comparaison. Il est à noter qu’un CGP peut accumuler plusieurs spécialités. Il peut être à la fois, courtier en assurance, CIF ou mandataire. La rémunération des CGP peut se faire sous forme d’honoraires.

Si le client souhaite être conseillé dans le cadre d’un emprunt immobilier, il doit consulter un « courtier en crédit immobilier ». Ce dernier intervient aussi dans la mise en relation du client avec la banque. D’autre part, il peut venir en aide au client si celui-ci a besoin d’un conseil concernant une éventuelle renégociation du prêt immobilier ou une revente du bien.

À propos de la rémunération du courtier en crédit immobilier, le client le paie sous forme d’honoraire s’il accepte de contracter l’offre recommandée. En outre, le courtier perçoit une commission de la part de la banque grâce à l’apport de client.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top