Frais de découvert : ce « poids invisible » qui menace le budget des ménages

Frais de découvert : ce « poids invisible » qui menace le budget des ménages

Dans un contexte économique difficile, comme c’est le cas actuellement, les découverts bancaires constituent une véritable bombe à retardement financière pour les ménages. En effet, les frais qui y sont associés peuvent rapidement s’accumuler et peser lourd sur leur budget. Selon les estimations, ces derniers atteindraient jusqu’à plus de 50 % de leurs frais bancaires annuels, et le niveau élevé de l’inflation risque d’exacerber cette situation.

Notre sélection des promos
Offre du moment
180 € Offerts
Hello bank!
Je découvre l’offre
Offre du moment
160 € Offerts
Monabanq
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BoursoBank
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BforBank
Je découvre l’offre

Découvert autorisé : entre avantages et coûts

Certains établissements proposent une option de découvert bancaire autorisé, souvent payante (facturée en moyenne à 19 euros par an). Prisée par les clients aux revenus irréguliers, cette possibilité vise à diminuer les frais en cas de solde négatif, en supprimant les agios forfaitaires dans une certaine limite. Cependant, les agios proportionnels demeurent dus.

Il est crucial de noter que le non-respect du plafond de découvert autorisé peut entraîner des frais classiques, des frais de rejet de prélèvement, le blocage de la carte bancaire ou l’annulation de virements automatisés.

Je compare les offres bancaires

Agios forfaitaires et proportionnels : décryptage

Lorsque le compte bancaire entre en découvert, des frais, communément appelés agios, sont facturés pour compenser le manque de provision.

Deux types d’agios existent :

  • les agios forfaitaires ;
  • les agios proportionnels.

Les agios forfaitaires sont des montants invariables, avec un plafond fixé à 8 euros par opération et 80 euros mensuels. Des établissements bancaires appliquent également des frais pour l’envoi de courrier avec une moyenne de 12,70 euros. Les agios proportionnels, quant à eux, varient entre 7 % et 8 % dans les banques en ligne, mais peuvent grimper jusqu’à 14 % à 16 % dans les établissements traditionnels.

Découverts en France : statistiques et mesures de protection

Selon une enquête menée en 2023, un peu moins de cinq Français sur dix déclarent finir dans le rouge au moins une fois par an. Ces chiffres restent stables malgré l’inflation.

ImportantFace à cette situation, la loi oblige les banques à identifier les personnes fragiles (cinq incidents de paiement en un mois) pour leur proposer une offre spécifique, avec des frais plafonnés à 4 euros par intervention et 20 euros mensuellement.

D’après les estimations de la banque centrale, 4,1 millions de Français seraient concernés, avec 800 000 ayant autorisé ce dispositif. Des services de conseil budgétaire, avec plus de 500 « points-conseil budget » labellisés par l’État, mettent en place des solutions personnalisées pour aider ceux qui sont financièrement vulnérables.

À retenir
  • Les frais de découvert bancaire peuvent être élevés et peser sur le budget des ménages.
  • Les agios forfaitaires et proportionnels sont les deux types de frais de découvert bancaire.
  • La loi protège les personnes fragiles en plafonnant les frais facturés par les banques.
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.