ING France entend venir à bout de son objectif en misant sur deux formules

capture ecran du site ING

ING France entend venir à bout de son objectif en misant sur deux formules. C’est l’un des points culminants récemment annoncés par Frédéric Niel, l’homme à la tête de cette banque en ligne mettant en exergue la détermination de l’enseigne à tout mettre en œuvre pour renforcer la confiance de sa clientèle en ses services.

Présent en France depuis deux décennies, ING peut se targuer d’être l’un des acteurs incontournables de la banque en ligne dans l’Hexagone. N’empêche qu’avec ces 20 années d’existence, son portefeuille client estimé à 1 million d’abonnés depuis 2015 est relativement faible par rapport à celui de ses cadets comme Boursorama Banque ou N26 pour inciter les analystes à y chercher une explication en interrogeant Frédéric Niel, Président d’ING France.

Ainsi, tout indique qu’il s’agit d’un choix figurant dans la stratégie de l’enseigne visant essentiellement à renforcer le nombre de clients engagés à son actif. Un objectif ambitieux qu’elle prévoit d’atteindre, grâce à la formule Intégrale ainsi qu’à l’offre Essentielle lancée en 2019.

L’engagement client comme objectif principal

Avec 1 million d’abonnés en deux décennies d’existence, l’on pourrait dire que le portefeuille client d’ING est relativement faible par rapport à celui des banques en ligne opérant dans l’Hexagone. Mais il suffit de s’approcher de Frédéric Niel pour se rendre compte qu’il s’agit d’un choix qui cadre avec la stratégie de l’enseigne en soulignant que :

Ce qui compte pour nous, c’est le nombre de clients qui sont engagés avec ING et non pas le nombre total de clients.

Frédéric Niel.

Et d’ajouter :

Aujourd’hui, notre stratégie est celle de l’engagement client, c’est-à-dire avoir des clients qui utilisent la banque, qui consomment la banque et qui sont satisfaits de l’expérience.

Frédéric Niel.

Comme preuve, ce responsable a fait savoir que depuis 2015, cette ligne de conduite a permis à ING de renforcer le nombre de clients engagés à hauteur de 10 % par an. Ainsi, M. Niel a jugé utile de souligner que :

C’est un quart de nos clients qui sont aujourd’hui en relation principale avec ING.

Frédéric Niel.

L’enseigne mise sur deux formules

Il va sans dire que pour ING, l’objectif principal est de compter davantage de clients engagés que Frédéric Niel a caricaturés comme suit :

Ils utilisent leur carte bancaire quasiment tous les jours, ils consultent le site ou l’application au quotidien, et qu’ils ont un niveau de dépôts mensuels élevé. Ces clients interagissent au quotidien avec ING, et nous développons une relation intense et durable avec eux.

Frédéric Niel.

Tout cela pour dire que l’enseigne prévoit de renforcer les rangs de ces derniers en misant sur deux formules :

  • L’offre Essentielle totalement gratuite ;
  • La formule intégrale associée à des frais bancaires.

Au Directeur de la banque d’ajouter :

Le client a le choix de ne payer aucun frais en optant pour l’offre Essentielle ou il peut choisir la formule Intégrale en respectant les conditions pour avoir une totale gratuité.

Frédéric Niel.

Dans cette optique, M. Frédéric a tenu à faire savoir que :

La formule Intégrale est notre cœur de gamme, elle est déjà en place depuis longtemps et nous avons continué à l’enrichir au fil du temps.

Frédéric Niel.

Et de préciser :

L’offre Essentielle est moins riche que l’offre Intégrale, mais elle offre quand même tous les avantages d’une carte bancaire efficace, que l’on contrôle et que l’on personnalise depuis son smartphone.

Frédéric Niel

Différentes manières pour ce responsable de faire valoir qu’il ne tient qu’au client de choisir le service qui convient le plus à ses attentes.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top