Le recrutement, un enjeu majeur pour les néobanques en plein essor

Un responsable qui vient d'effectuer un entretien

Les néobanques fleurissent en France, grappillant des parts de marché aux groupes bancaires traditionnelles. Agiles, moins chères, ces start-ups séduisent un nombre croissant de personnes. Pour accompagner leur croissance très rapide, ces jeunes pousses doivent notamment s’entourer de nouveaux talents.

Recrutements massifs pour accompagner une croissance rapide

Important Nickel, qui revendique 1,4 million de clients, devrait compter 400 salariés en fin 2019 avec 200 embauches en 2018 et 120 de plus cette année.

Et d’ici 2021, 200 collaborateurs supplémentaires devraient étoffer les équipes en France, aussi bien pour soutenir son essor à l’échelle nationale et dans le reste de l’Europe, où elle s’implante progressivement. Différents métiers sont concernés : l’informatique, la relation client et le commercial sont les plus demandeurs, mais d’autres postes doivent être pourvus, comme la gestion de projet, les fonctions de support, le marketing, etc.

Enjeu Qonto a pour sa part multiplié ses effectifs par deux entre 2017 et 2019, et prévoit de recruter une centaine de collaborateurs en 2020, pour un total de 300 salariés. Trouver les bons profils représente un enjeu majeur pour absorber le surcroît d’activité.

Outre les spécialistes de l’IT, la banque mobile a des besoins importants dans le domaine du développement de nouveaux produits, de la relation client, du marketing digital, en lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

L’évolution interne avant le recrutement en externe

Pour combler ces besoins, les néobanques combinent plusieurs sources, à commencer par la mobilité interne.

À l’écoute permanente des projets professionnels des salariés, le management propose des évolutions horizontales et verticales au gré des postes qui s’ouvrent. Chez Qonto, la promotion interne est un outil de fidélisation essentiel et les mouvements transversaux la préservent de la rigidité des grandes structures, qui pourrait faire fuir ses talents.

A Savoir En outre, elles recourent à la cooptation et publient des annonces sur leur propre site ainsi que sur les plateformes spécialisées. Des cabinets de recrutement sont également sollicités pour les profils les plus rares, particulièrement dans l’IT.

L’expérience et le savoir-être, critères de sélection prioritaires

Malgré leur statut de start-ups, les banques mobiles préfèrent les candidats expérimentés aux jeunes diplômés.

Pour les dirigeants de Qonto, des collaborateurs autonomes et immédiatement opérationnels sont indispensables pour suivre son rythme de progression.

En revanche, elles acceptent les expériences passées dans des domaines autres que la banque. La diversité des parcours apporte en effet des cultures et des points de vue différents, nourrissant une démarche d’amélioration continue.

Pour séduire les potentielles recrues, les produits, la capacité d’innovation et les ambitions sont les arguments phares des néobanques.

Et la stratégie fonctionne, puisque des jeunes rejoignent ces start-ups, motivés par le défi de participer à une entreprise où tout reste à faire et où ils apprennent chaque jour.

Nickel ne réclame aucun diplôme spécifique aux futurs chargés de relation client, mais évalue sa personnalité et sa capacité à adhérer aux valeurs de l’entreprise.

Le compte ayant vocation à proposer une alternative aux personnes exclues du réseau bancaire classique, la dimension sociale est très importante et contribue à la cohésion entre ses 350 employés.

Chez Qonto, le partage des valeurs et les efforts communs pour offrir une expérience optimisée aux clients contribuent à une ambiance bienveillante. De même, chez Moneway, les collaborateurs saluent un environnement de travail conçu pour leur bien-être, avec possibilité de télétravail la moitié du temps.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top