Monese part à l’assaut du marché français

capture ecran de la banque Monese

Le marché bancaire français abrite déjà un nombre important d’acteurs, mais ce détail ne semble pas effrayer Monese. La fintech, dont le siège social se situe au Royaume-Uni, n’a pas eu peur de traverser la Manche pour s’implanter en France et se confronter à la rude concurrence des établissements traditionnels et des banques en ligne. Même l’issue incertaine du Brexit est loin de la décourager.

Le Brexit pourrait constituer un obstacle majeur

La banque mobile Monese s’adresse en particulier aux globetrotteurs, c’est-à-dire ceux qui voyagent beaucoup et effectuent de nombreuses opérations bancaires à l’étranger.

Important Pour leur faciliter la vie, cette fintech met à leur disposition une carte bancaire multidevise avec laquelle ils peuvent réaliser toutes les opérations bancaires de base (paiement, retrait, virement…).

Ladite carte est compatible avec les principales solutions de paiement mobile existantes à ce jour (Apple pay, Google pay…).

Arrivée en France en début d’année, la néobanque se présente face à un premier grand défi : apaiser l’inquiétude des clients face au Brexit, dont l’issue reste une interrogation majeure.

Cette incertitude peut en effet dissuader plus d’un de domicilier son compte au Royaume-Uni, mais la fintech affirme avoir

« Pris les dispositions nécessaires afin que la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne ne soit pas préjudiciable aux clients ».

Pour y parvenir, elle a développé un partenariat avec un autre établissement européen qui prendrait le relai pour les opérations, une fois que la sortie sera effective.

La France : un marché difficile à conquérir

Avec ou sans le Brexit, Monese a conscience qu’il ne sera pas facile de séduire les clients français. Une étude de marché menée dernièrement lui a permis d’identifier à peu près les attentes et les comportements de consommation des Français.

Cette enquête conclut que

« Les Français sont parmi les clients les plus exigeants et les plus versatiles. Ils changent facilement de banque lorsqu’ils sont insatisfaits ».

La fintech mise sur la simplicité et l’efficacité de son service afin de fidéliser les clients français et ainsi se faire une place de choix parmi les 18 autres banques mobiles que compte déjà l’Hexagone.

Elle met également beaucoup d’espoir dans son nouveau partenariat avec la fintech Raisin, une collaboration qui pourrait lui permettre de dominer le marché de l’épargne.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top