Les pertes augmentent pour Orange Bank dans un contexte de ralentissement du rythme de conquête

capture ecran du site d'Orange Bank

Entre juin et septembre 2019, Orange Bank a réussi à séduire 24 000 utilisateurs supplémentaires. Ces nouvelles conquêtes lui permettent d’afficher un total de 344 000 clients à la fin du troisième trimestre. Cela ne lui permet malheureusement pas de sortir du rouge. La banque enregistre 37 millions d’euros de pertes, soit 115 millions en cumulé depuis le 1er janvier.

Ralentissement du rythme de conquête au troisième trimestre

Important Le 2 novembre dernier, Orange Bank fêtait son deuxième anniversaire. Depuis ses débuts, elle est parvenue à convaincre 344 000 Français d’ouvrir un compte.

C’est ce que révèlent les résultats trimestriels récemment dévoilés par l’opérateur télécom Orange, sa maison mère.

Le rythme de conquête a cependant diminué. En effet, à la fin du premier semestre 2019, la banque mobile reconnaît accueillir chaque mois quelque 20 000 personnes. Or, durant la période estivale, seulement 24 000 nouveaux clients ont été recensés.

D’ailleurs, la néobanque a encore du chemin à parcourir pour porter le nombre de ses clients à travers l’Europe à 4 millions et arriver à l’équilibre d’ici à 2023.

Important Pour atteindre cet objectif ambitieux, sa feuille de route implique notamment une implantation sur le marché espagnol avant le 31 décembre.

Dynamisme du crédit conso, mais les comptes restent dans le rouge

Important Malgré cette décélération, l’activité reste assez soutenue. Orange Bank revendique ainsi 122 000 contrats de prêts à la consommation.

Sa gamme de solutions de financement comprend notamment un prêt affecté de courte durée destiné à l’acquisition de smartphones haut de gamme dans les boutiques de son réseau. Elle sera complétée dès 2020 par des offres d’emprunt immobilier et des produits d’épargne.

Pour supporter le développement de sa banque mobile, le géant des télécoms ne regarde pas à la dépense. Pourtant, celle-ci a plombé l’EBITDA ajusté du groupe de 37 millions d’euros. Ses pertes opérationnelles continuent de se creuser, s’élevant à 115 millions d’euros sur les 9 premiers mois de l’année, contre 92 millions à la même période en 2018. Qu’à cela ne tienne, Orange se dit

« Disposé à perdre jusqu’à 500 à 600 millions d’euros au total d’ici la rentabilité »

Attendue en 2023, pour s’imposer sur le marché bancaire.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top