Shine s’associe à SumUp pour proposer un terminal de paiement aux indépendants

Association shine et sum up terminal de paiement

La concurrence se durcit sur le marché des néobanques. Pour se distinguer, la Française Shine vise les travailleurs indépendants, à qui elle fournit un large éventail de services financiers. Elle vient ainsi de conclure un partenariat avec SumUp, spécialiste des terminaux de paiements mobiles. Après 30 000 ouvertures de comptes au cours de sa première année d’activité, Shine veut capter quelques milliers de nouveaux clients d’ici fin 2019.

Une offre aux conditions tarifaires attractives destinée aux indépendants

Alors que la plupart des néobanques s’adressent aux TPE et PME, Shine préfère se concentrer sur les travailleurs indépendants : commerçants, consultants, avocats, développeurs, etc. Pour aider ces derniers à encaisser leurs clients rapidement et de manière parfaitement sécurisée sans payer des commissions rédhibitoires, Shine leur propose son terminal de paiement fourni par la start-up londonienne SumUp.

Important Son offre est particulièrement attractive, puisqu’à 19 euros, le terminal coûte 20 euros de moins que le tarif standard et ne nécessite aucun abonnement.

La commission est par ailleurs limitée à 1,49 % par transaction (au lieu de 1,75 %) sans autres frais.

La livraison du terminal s’effectue dans un délai de 3 à 5 jours après la commande, et le paramétrage du compte ne pose aucune difficulté, depuis un smartphone ou l’interface web. Il s’utilise avec toutes les cartes, dispose de la technologie de paiement sans contact et est compatible avec Apple Pay et Google Pay.

Une offre constamment élargie pour l’accompagnement administratif des entrepreneurs

Le terminal de paiement vient étoffer une gamme d’outils et de services bancaires destinés à simplifier la gestion administrative des entrepreneurs et reposant sur l’infrastructure de la fintech Treezor. D’autres fonctionnalités sont en développement, pour un lancement avant la belle saison :

  • l’encaissement des chèques,
  • la création de soldes par client,
  • l’établissement de devis,
  • une formule premium avec une carte et une assurance.

En parallèle, Shine a abandonné en janvier son modèle gratuit au profit d’un forfait facturé 4,90 euros par mois, comme le montre le comparatif néobanques néobanques. L’objectif de ce changement radical est de valoriser ses services, mais surtout d’assurer sa rentabilité, et par extension, sa pérennité, même si pour le moment, elle privilégie sa croissance. En septembre dernier, une levée de fonds auprès des fonds d’investissement XAnge et Daphni lui a permis de récolter 8 millions d’euros.

Important Des partenariats figurent également au programme, notamment avec d’autres jeunes pousses spécialisées en assurance, prêt et affacturage.

En outre, elle projette de s’implanter dans deux pays européens et de multiplier ses effectifs par deux avant la fin de 2019. Ayant réussi à séduire quelque 30 000 clients durant sa première année d’activité, la néobanque veut franchir rapidement le cap des 100 000 utilisateurs.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top