L’idée de l’euro digital fait son chemin

Signe de l’euro sur un laptop

Face à la résurgence de l’épidémie de coronavirus, les paiements dématérialisés sont plus que jamais recommandés. La technologie sans contact connait un succès fulgurant, mais l’Union européenne veut aller encore plus loin, et remet sur la table l’idée de créer un euro numérique. Au même titre que les crypto-monnaies existantes, cette monnaie digitale pourra être échangée sur les plateformes de trading de crypto-devises classiques, à la différence près qu’elle sera moins volatile.

Une initiative de la Banque centrale européenne

Encore un autre moyen de paiement qui viendrait se substituer à l’argent liquide ? Il est vrai que les acteurs financiers ont développé différentes solutions alternatives au cash, mais les sondages démontrent un grand attachement des consommateurs à la monnaie sous sa forme historique.

Mais avec l’épidémie, ces derniers ont dû se résoudre à adopter des moyens plus sûrs. Les billets de banque présentent en effet un haut risque de transmission du coronavirus, allant à l’encontre des fameux gestes barrières. Même l’usage des chèques et des cartes bancaires nécessitant la saisie d’un code sur le TPE est désormais déconseillée.

Le paiement sans contact apparait comme la solution la plus sûre. Or, la BCE estime que les moyens disponibles actuellement, à savoir le paiement mobile et le paiement par carte sans contact, ne sont pas suffisants.

Important Elle a donc soumis à la consultation publique le projet d’émettre une version numérisée de l’euro. Les consommateurs pourront en disposer dans un portefeuille numérique au sein de la banque centrale. La seule différence est que la valeur de cette nouvelle monnaie sera constante, contrairement aux autres monnaies virtuelles déjà présentes sur le marché qui sont très volatiles.

Les consommateurs pourront détenir un compte en euro digital auprès de la banque centrale et se servir de leurs avoirs exactement comme ils le feraient avec une monnaie fiduciaire.

Des risques en matière de sécurité et de confidentialité des données

L’idée de la monnaie digitale a longtemps divisé à cause des risques qu’elle présente. Déjà, le niveau de confidentialité à appliquer sur les transactions pose problème.

Important En respectant l’anonymat des utilisateurs, l’usage de cette nouvelle monnaie pourrait favoriser les blanchiments d’argent. Dans le cas contraire, cela constituerait une violation de la vie privée.

Pour les banques de détail, cette nouvelle monnaie représente également une menace. La BCE étant appelée à en être le seul dépositaire, il pourrait y avoir une fuite massive des clients si la monnaie digitale était adoptée par le plus grand nombre.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top