Quand les banques se livrent au jeu du « qui proposera la carte la plus prestigieuse ? »

Une femme tenant une carte bancaire

Il n’est pas question de discrimination, mais il est de notoriété publique que les banques ne réservent pas un traitement identique à tous leurs clients. Les plus fortunés sont choyés et développer des cartes haut de gamme à leur intention peut être un moyen efficace de les fidéliser. Les banques rivalisent alors d’ingéniosité pour s’attirer les faveurs des plus riches.

Parce qu’ils aiment se démarquer

Il n’est jamais bon de généraliser, mais constat est fait que, dans la majorité des cas, les clients les plus fortunés attendent de leur banque des prestations à la hauteur des sommes qu’ils investissent dans les produits bancaires.

Par l’intermédiaire de la carte bancaire, les banques peuvent proposer, à des degrés différents, des prestations personnalisées pour leur clientèle.

Important Si la carte « GOLD » (or) est développée à l’attention des clients fortunés, les banques ont encore haussé la barre en développant une carte plus prestigieuse, à savoir la carte « PLATINUM » (platine), laquelle est donc réservée à une élite.

Catégoriser les clients : une idée d’American Express

L’entreprise financière American Express fait figure de pionnière dans la hiérarchisation de la clientèle. Pour donner la possibilité à ses clients les plus fortunés de bénéficier de services inédits, elle a mis en place la toute première carte Gold en 1966. Les titulaires de cette carte disposaient alors d’une plus grande marge de manœuvre au niveau de leurs dépenses.

Presque une vingtaine d’années plus tard, American Express fut imitée par Visa, ce à quoi l’entreprise américaine répond par le lancement d’une carte Platinum. C’est à partir de cette époque, vers la moitié des années 80, que la véritable course aux clients prestigieux a commencé.

Aujourd’hui, les prix s’envolent et les cotisations annuelles sur certaines cartes dépassent aisément le millier de dollars. La carte en elle-même se pare de matériaux précieux, à l’image de la Dubaï First Royale MasterCard, avec des diamants incrustés.

Il va sans dire que ce type de carte est réservé à une poignée d’élus, en l’occurrence la famille royale à Dubaï et quelques particuliers dont la fortune se chiffre en milliard de dollars.

À peine un ton en dessous, Visa propose le « Visa Stratus ». Là aussi, les bénéficiaires ne sont pas nombreux puisqu’elle est réservée aux milliardaires qui peuvent avoir des envies extravagantes comme louer sur le pouce un jet privé.

En collaboration avec JP Morgan Chase, Visa a également développé le « Palladium Visa ». Avec pour condition d’octroi une fortune de 25 millions de dollars entreposée chez la banque américaine, cette carte se retrouve aujourd’hui dans le portefeuille de quelque 5 000 particuliers, dont l’ancien Président américain Barack Obama.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top