La vulgarisation des paiements à distance sur différentes opérations vente-achat au Maroc.

Achat en ligne via smartphone

Limiter le coronavirus étant une priorité mondiale, le Maroc ne pourrait pas s’en soustraire. Les moyens adoptés furent nombreux en ne citant que l’instauration des nouvelles plateformes de paiement sans contact et l’augmentation du plafond de retrait. Ces dispositifs permettent de limiter le contact, mais aussi accroissent la commodité des achats.

Le coronavirus faisant rage au Maroc, les autorités de santé ont dû imposer des gestes barrières pour éviter sa propagation. Entre la mise en place de la quarantaine et de la distanciation sociale, il y a aussi des mesures plus techniques appliquées comme la modernisation des paiements. La technologie de carte sans contact, les paiements mobiles et le système NFC sont, de ce fait, mis en avant.

Le changement d’habitude qui n’est guère chose facile chez les Marocains a permis de baisser la popularité du liquide. Le taux de 10% d’achats sans contact sont observables au niveau des Grandes et Moyennes Surfaces (GMS) alors que 5,7% sont attribués à tous les secteurs confondus.

La tendance mondiale du contactless

Dans d’autres pays du Maghreb, la préconisation du moyen de paiement sans contact s’installe. Le nombre des usagers augmente de plus en plus, avec un taux excédant même les 70%. Les cartes Visa et MasterCard sont soumises à des systèmes de contrôle sécurisé pour les utilisateurs selon les sondages effectués.

L’utilisation des cartes et diverses solutions sans contact permet d’éviter toute proximité et respecter les mesures d’hygiène. Trois sur cinq des habitants de la circonscription MENA ont opté pour la nouvelle version qui n’est autre que le système NFC, permettant notamment d’éviter de toucher des TPE ou des distributeurs.

Les utilisateurs ont été satisfaits de ces nouveaux dispositifs de paiement. D’ailleurs, presque 79% des sondés ont affirmé la facilité d’utilisation des technologies mobiles. Le système Contactless de MasterCard serait probablement maintenu, car 64% des personnes interrogées ont estimé qu’il s’agit d’une meilleure alternative au liquide. Cette tendance devrait être maintenue après le confinement, car le souhait de 81% de personnes serait de continuer à utiliser cette technologie innovante.

À savoir, l’instauration de ces moyens permettrait de maintenir une économie plus ou moins stable dans le pays.

Le Maroc adopte le NFC

Plafonds de carte bancaire inférieurs, mesures économiques inadéquates, aides à l’entrepreneuriat insuffisantes… Toute une panoplie de raisons ayant poussé les banques marocaines à y remédier en mettant en place de nouvelles solutions de paiement. C’est un engagement que MasterCard entreprend selon Mohamed Benomar le directeur général de la branche Afrique nord-ouest.

L’efficacité des plans d’action a été prouvée par l’augmentation jusqu’à 400DH du plafond de retrait après l’adoption du nouveau moyen de paiement sans contact. Depuis ces efforts orchestrés par les compagnies bancaires et l’instauration des mesures de paiement sans contact, les risques sanitaires liés au Covid-19 seraient réduits.

La distribution des cartes sans contact aurait été effectuée tout récemment par la BOA en comptant plus de 10 000 cartes dénommées OPALES. Les avantages de NFC seraient multiples et la population marocaine est satisfaite, mais il faudrait que cela soit pérenne et surtout après le déconfinement.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top