Finfrog, une bouée de sauvetage pour les Français à découvert

capture écran du site Finfrog

Dans sa conquête du sud de l’Europe, la fintech Finfrog va entamer son périple par la France. Ce qui est une bonne nouvelle pour les Français en grandes difficultés financières et qui n’arrivent plus à s’acquitter de leur frais d’incidents bancaires. La jeune pousse propose des prêts à court terme qui permettront aux clients à découvert d’assainir leur situation financière.

Une clientèle assez fournie

En France, le dépassement du découvert autorisé est plus fréquent qu’il n’y parait. Un professionnel du secteur a récemment mené une étude et il en est ressorti que, chaque mois, 20 % des Français bancarisés dépassent leur découvert et subissent par conséquent les frais d’incidents. Ceci représente à peu près 10 millions de clients potentiels.

Important S’ils sont considérés par leur banque comme étant des clients fragiles, ils peuvent bénéficier du plafonnement des frais. Mais dans le cas contraire, ils peuvent payer jusqu’à 72,50 euros de pénalité.

La solution que leur apporte la fintech consiste en un crédit n’excédant pas 600 euros et remboursable sur une durée maximale de 4 mois et avec un taux d’intérêt qui, elle l’assure, reviendrait beaucoup moins cher que les frais d’incidents. En moyenne, le client s’acquitte d’un intérêt mensuel inférieur à 5 euros.

Ce projet sera réalisé grâce au tour de table qui lui a permis de récolter 5 millions d’euros auprès de son investisseur historique, Raise Ventures, et de quelques entreprises.

À la conquête de l’Europe

Outre les personnes en difficulté avec leur banque, la fintech s’est également spécialisée dans les microcrédits accordés aux clients de commerce en ligne. Pour cela, elle a développé de nombreux partenariats, notamment avec le géant Amazon.

À terme, elle compte mettre en place des services d’épargne ainsi que des crédits plus importants (de plus gros montants sur une durée plus longue) si elle arrive à obtenir les accréditations nécessaires.

Mais le plus concret de ses projets, qui repose tout de même sur un succès en France, est la conquête de l’Europe, laquelle devrait débuter par l’Espagne ou l’Italie d’ici un an et demi.

Pour cela, il lui faudra également mettre en place une campagne de recrutement afin d’étoffer son équipe.

Pour l’instant, cette dernière est seulement composée de 15 salariés. Elle espère en compter une trentaine dans un futur proche.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top