Une hausse inéluctable des frais bancaires en 2020 ?

Des relevés bancaire avec une calculatrice et des billets de banque

Les premières fiches tarifaires 2020 semblent le confirmer : il est fort probable que l’ensemble des frais bancaires repartent à la hausse l’an prochain. En cause, l’engagement des banques de maintenir leurs tarifs, les mesures prises pour la fixation de nouveaux plafonds et la faiblesse persistante des taux d’intérêt qui poussent les établissements bancaires à réviser leurs tarifs pour ne pas pénaliser leurs performances financières.

Le modèle bancaire traditionnel est de plus en plus menacé

Important L’engagement pris par les établissements financiers de geler les frais bancaires touche bientôt à sa fin.

Ce « dégel » survient au bon moment, car ces derniers ont dû faire face à un contexte difficile depuis le début de l’année.

Au regard de leurs résultats semestriels, les banques soulignent les conséquences désastreuses des mesures prises par les autorités de régulation (taux négatifs, quantitative easing, etc.) sur leurs marges.

D’autant plus qu’elles sont rudement concurrencées par les plateformes mobiles avec leurs formules misant sur la quasi-gratuité des services.

Cependant, cette pression concurrentielle les incite à faire encore preuve de prudence, notamment dans la définition des services devant faire l’objet d’une réévaluation. Ainsi, l’augmentation des frais de tenue de compte ne se fera pas dans l’immédiat.

Certains clients sanctionnés

Important Pour combler la baisse des commissions perçues, les banques entendent se rabattre sur d’autres opérations comme les virements en agence (occasionnels ou permanents) ou les cartes bancaires.

Ainsi, en cas de perte ou de vol de la carte, l’utilisateur va devoir s’acquitter de frais en plus pour la réédition du code secret (un surcoût moyen de 1,4 % est prévu) ou de la carte (une augmentation moyenne de +3,9 % est au programme pour la reconfection du support de paiement)…

Les clients qui envisagent de changer de banque seront également « frappés » par cette majoration tarifaire. En effet, les banques prévoient de revoir à la hausse les coûts de transfert de produits d’épargne comme les PEL/CEL, PEA ou compte-titres. Les frais des services exceptionnels comme les lettres d’information dans le cadre d’un découvert bancaire ponctuel seront aussi revalorisés.

Vers une augmentation des frais de dossier sur les prêts immobiliers

Important Les frais de dossier liés à aux prêts immobiliers sont également dans le collimateur des banques.

Généralement, ils représentent un très faible pourcentage (environ 1 %) du coût de l’emprunt, avec un montant plancher et un plafond. Et ces plafonds feront l’objet d’une majoration d’ici 2020 selon les prévisions de certains établissements de crédit.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top