La Fédération nationale des associations contre les abus bancaires sur un pied de guerre

Des billets de banque avec une calculatrice

Même si la tarification des frais bancaires est encadrée, certains banquiers trouvent quand même les moyens de contourner la réglementation et d’appliquer certains frais abusifs. Ce sont surtout les clients fragiles qui font les frais de cette pratique, ce qui aggrave davantage leur situation déjà précaire. La Fédération nationale des associations contre les abus bancaires a organisé un salon pour partir à la rencontre de ces consommateurs afin de les aider à résoudre leurs problèmes.

2 000 dossiers traités par an

3,6 millions de clients sont identifiés comme étant en situation de fragilité financière selon le dernier rapport annuel de l’Observatoire de l’inclusion bancaire (une branche rattachée à la Banque de France).

Par ailleurs, le nombre de clients victimes de fraude bancaire a progressé de +36 % de 2017 à 2018 (soit 1,2 million). Or, 20 % de ceux-ci ne sont pas remboursés par leur banque.

Pour informer les consommateurs sur leurs droits, la Fédération nationale des associations contre les abus bancaires (Fnacab) a organisé un salon il y a quelques jours à l’hôtel Novotel à Saint-Laurent-du-Var.

À cette occasion, Alain Bousquet, le président de la Fnacab, a dressé un bilan des activités de l’association : 2 000 cas sont traités chaque année, allant du simple conseil à des interventions d’envergure.

Les problèmes les plus récurrents concernent :

  • les abus bancaires ;
  • et le non-respect de la loi.

Par exemple, les banques devraient se rapprocher des clients pour résoudre les problèmes en cas de dysfonctionnement sur leur compte au cours des trois derniers mois. Or, ce n’est pas toujours le cas. Au contraire, les clients subissent le déferlement de frais bancaires prélevés sur leur compte.

D’après 60 millions de consommateurs en 2017,

« Le flou juridique autour des frais bancaires permet aux banques d’engranger un chiffre d’affaires de 6,5 milliards d’euros par an ».

17 millions d’euros récupérés

D’après la Fnacab,

« Plus des trois quarts des consommateurs qui leur ont demandé de l’aide ont obtenu satisfaction ».

Depuis sa création il y a plus de 20 ans, 17 millions d’euros ont été récupérés.

Lors de ce salon, en plus des débats et conférences, plusieurs experts dans leur domaine se sont entretenus gratuitement avec les visiteurs et les ont conseillés sur les démarches à suivre selon leur cas.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top