Payer les taxes et les impôts en se rendant chez un bureau de tabac

enseigne d'un magasin de tabac

Dès fin juillet 2019, les voyageurs pourront acheter leur billet de train en se rendant dans un magasin de tabac, grâce à un accord conclu entre la SNCF et les buralistes. Ces derniers, après avoir remporté le marché public suite à un appel d’offres, auront aussi le privilège de récupérer l’impôt des contribuables pour le compte de l’Administration fiscale.

Le président de la Confédération des buralistes, Philippe Coy, énonce qu’elle souhaite se mettre à la disposition de l’ensemble des populations, grâce à son service de proximité. Pour répondre à cet objectif, elle a répondu à un appel d’offres portant sur la sous-traitance de la collecte d’impôts.

Dès le 1er juillet 2020, il suffira au contribuable de franchir la porte d’un débit de tabac pour s’acquitter de ses obligations fiscales. Telles sont les déclarations du ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, à l’occasion d’une récente interview accordée à un groupe de la presse régionale.

Les buralistes prélèveront un forfait sur la collecte de chaque taxe

Dans le cadre de l’application de leur plan de Transformation, les magasins de tabac se sont accordé une nouvelle mission, concernant cette fois l’externalisation du prélèvement d’impôts. Ce service profitera surtout aux personnes qui n’ont pas la possibilité de les payer en ligne ni depuis un compte bancaire.

En collaboration avec la Française des Jeux (FDJ), les buralistes empocheront toutes les taxes incombant aux particuliers, telles que la taxe foncière, comme l’indiquent les proches collaborateurs du ministre. Les sommes collectées seront reversées au fisc, à moins qu’il ne s’agisse du paiement d’un loyer HLM ou de frais d’hôpitaux.

Toujours est-il que les règlements en espèces ne doivent pas excéder 300 euros, quand les paiements réalisés par carte bancaire sont dépourvus de plafonds. Le contribuable devra se munir d’une facture avec code-barres, de laquelle sera déduit un forfait sur chaque opération.

Un réseau et des horaires d’ouverture qui profitent aux contribuables

Les particuliers et les autoentrepreneurs munis ou non d’une carte bancaire tireront de nombreux avantages à se rendre chez les buralistes pour les questions d’ordre fiscal, dont l’accessibilité. L’étendue du réseau en fait partie. Philippe Coy se félicite d’être à la tête d’un maillage de 24 500 commerces sur le territoire français.

Quant au ministre Gérald Darmanin, il n’a pas manqué de rappeler que les bureaux de tabac desservaient 3 400 communes alors que la Direction générale des finances publiques (DGFiP) n’en couvrait que 1 800.

Autre atout des buralistes : ils travaillent suivant une plage horaire assez étendue, d’autant plus qu’ils restent ouverts durant les weekends. Le programme fera l’objet de tests dès le 1er janvier 2020. Parmi les départements franciliens concernés figurent par exemple la Seine-et-Marne et les Hauts-de-Seine.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top