Les fraudes au chèque ont explosé en France en 2018

remplir cheque

La Banque de France a appelé à la vigilance après une surenchère de chèques frauduleux en 2018, pour une perte totale de 450 millions d’euros. Pourtant, ce moyen de paiement n’est plus le plus prisé des Français… Pourquoi un tel désastre ?

+ 53% de fraudes par chèques en 2018

Après la carte bancaire, le virement et le prélèvement, le chèque est le quatrième moyen de paiement utilisé par les Français en 2018, représentant 6% des paiements scripturaux (tous les montants, hors paiement en liquide). Et pourtant, les chèques frauduleux représentent 43% du montant fraudé via les moyens de paiement cette même année.

C’est la Banque de France qui a mis en avant ce décalage lors de son dernier rapport, afin d’appeler les clients à la vigilance. En effet, la somme représente 1 euro de fraude pour 2000 euros de paiements par chèque.

Le montant des fraudes par chèque a augmenté de moitié en une seule année selon l’institution financière, traduisant une généralisation des fraudes sur ce moyen de paiement, bien que certains délits commis en 2016 ou 2017 n’ont été signalés qu’en 2018, ce qui a contribué à alourdir aussi la facture.

Les autres moyens de paiement davantage sécurisés

Si la Banque de France note clairement une tendance haussière des chèques frauduleux en 2018, c’est aussi la conséquence d’une plus forte sécurisation des autres moyens de paiements, entraînant un report des fraudes sur le plus ancien, et le plus fragile d’entre eux.

En effet, l’institution financière a soulevé les progrès effectués pour la carte bancaire. Les transactions frauduleuses sur ce moyen de paiement ne représentent plus que 38% de la fraude en montant, soit une véritable baisse.

Certes, le taux de fraude à la carte bancaire reste supérieur à celui du chèque (0,062% contre 0,05% pour le chèque), mais à l’inverse du chèque, d’usage seulement national, la carte bancaire sert à faire des paiements internationaux, bien plus risqués ! Sur les seuls paiements en France, le taux de fraude sur la carte bancaire n’est que de 0,038%.

Les paiements en magasin par carte ainsi que les retraits aux distributeurs automatiques de billets enregistrent quant à eux des taux de fraude beaucoup plus faibles.

De même, et contre toute attente, les paiements par carte bancaire sans contact sont plutôt sécurisés et enregistrent un taux de fraude tout à fait rassurant de 0,02%. Seuls les cas de vol ou de pertes peuvent permettre les délits qui restent ainsi limités.

La fraude à la carte bancaire est donc globalement maitrisée en France, mais moins en Europe et à l’étranger en général.

Un appel à la vigilance

La Banque de France incite l’ensemble des acteurs du paiement à la prudence pour réduire le montant de ces fraudes par chèques.

Les commerçants et vendeurs doivent impérativement vérifier l’identité du détenteur du chèque avant de le prendre en considération, mais les particuliers doivent également porter attention à leurs chéquiers. Les pertes ou les vols encouragent les fraudes, et sont aussi étroitement liés aux gros montants enregistrés dans les méfaits.

L’utilisation d’autres moyens de paiements est également encouragée par la Banque de France. Les virements et les prélèvements sont considérés comme plus sûrs et pourraient être davantage utilisés. Pour autant, l’institution financière a indiqué dans son rapport rester fidèle à sa ligne conductrice : elle continue de laisser le choix de leurs moyens de paiement aux consommateurs.

Le sujet de la suppression du chèque n’est pas à l’ordre du jour, même si le repli de son usage est considérable. Ils sont 9% de moins à avoir été émis en 2018 par rapport à 2017.

Afin de poursuivre la lutte contre les fraudes des moyens de paiement l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiements regroupant toutes les acteurs concernés, continuera ses travaux en 2019 et en 2020. L’occasion pour les parties prenantes de trouver une solution à la question de la concentration des délits sur des gros montants, seule condition pour faire baisser la note globale de la fraude...

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top