Le paiement par cash tend à disparaître face aux nouveaux moyens de paiement

billets et pièces euros

En France, l’année 2018 voit la montée en puissance des dernières technologies en matière de paiement, à l’instar du paiement sans contact ou du paiement par mobile, au détriment du paiement en espèces. Le cash est-il alors voué à disparaître ? Sans arriver à de telles conclusions, les études réalisées sur le sujet démontrent une baisse de son utilisation.

Entre la carte bleue et le paiement par mobile, les consommateurs français disposent désormais de différents moyens pour régler leurs achats. Chacun pourrait ainsi opter pour le mode de paiement qui lui convient le mieux. D’autant plus que la quasi-totalité des établissements bancaires proposent déjà ces solutions de paiement.

Mais leur développement montre également une autre réalité, la marginalisation du paiement par cash. D’après les chiffres publiés par Le Monde, la valeur des paiements en espèces pourrait diminuer de plus de 20 % d’ici 2025, pendant que les paiements par carte bancaire représentent 53 % des transactions. Pour ce qui est des paiements sans contact, leur valeur a augmenté de 89 % l’an dernier.

Une tendance affirmée chez les jeunes

L’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, Cofidis ou encore la Fédération bancaire française se sont tous penchés sur l’évolution des usages en France en matière de paiement. À travers leurs études, ces institutions sont unanimes sur l’essor des nouvelles technologies de paiement, au cours des dernières années.

EtudeSelon les chiffres obtenus par l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement, la valeur des transactions effectuées directement au moyen d’une carte bancaire, en Hexagone et à l’international, s’élevait à environ 683,7 milliards d’euros l’année dernière. Les retraits auprès de distributeurs automatiques se limitaient, quant à eux, à 136 milliards d’euros.

L’enquête menée par Cofidis met en avant une conclusion identique. 97 % des personnes interrogées dans le cadre de cette étude avouent ainsi se servir de la carte bancaire plus fréquemment que les autres solutions de paiement. 96 % des sondés en sont satisfaits et 73 % d’entre eux, soit environ trois personnes sur quatre, souhaitent avoir leur carte bleue comme principal moyen de paiement.

Lancé en 2012, et développé pour les transactions à faibles montants, le paiement sans contact évolue parallèlement au paiement par carte. Près de deux Français sur trois s’en servent aujourd’hui, selon cette même étude de Cofidis. Celle-ci note également l’essor du paiement par mobile.

Ces technologies, et les expériences innovantes qu’elles promeuvent séduisent principalement les jeunes consommateurs, âgés de 18 à 24 ans et catégorisés dans la génération Z, à la recherche d’une solution de paiement simple et instantanée.

78 % d’entre eux souhaitent ainsi avoir la carte bancaire comme premier moyen de paiement, alors que 18 % se sont servis de leur mobile pour régler un achat au cours des douze derniers mois. Cela représente près d’un jeune sur cinq, contre une moyenne générale de 10 % de Français qui utilisent le paiement sans contact par mobile.

Moins d’espèces en circulation en France

L’utilisation du paiement par mobile va donc croître chez les jeunes, qui se servent de plus en plus de leur téléphone comme dispositif de paiement. D’ailleurs, dans le futur, 43 % d’entre eux souhaitent pouvoir payer leurs achats au moyen de leur mobile, contre 28 % des Français. Près d’un jeune sur trois souhaite également pouvoir l’utiliser comme premier moyen de paiement. Leurs aînés vont en revanche privilégier la carte bancaire. L’arrivée de ces différentes solutions de paiement va ainsi marquer la rupture entre les générations.

Néanmoins, d’une manière générale, la croissance du paiement sans espèces est notable dans l’Hexagone. La France se trouve même parmi les pays en Europe où il se développe de manière rapide. Ainsi, à l’heure actuelle, seules 55 % des transactions continuent de se faire en espèces en France. En Italie, le paiement par cash représente toujours 89 % des transactions, et 75 % en Allemagne.

Selon le rapport du Comité Action Publique, les Français vont recourir à l’argent liquide uniquement pour les petits achats. Dès que le montant de l'achat est important, ils préfèrent régler par le biais de leur carte bleue.

L'étude dirigée par la Fédération bancaire française souligne que les Français ont majoritairement pris conscience des développements technologiques qui s’opèrent chez leurs banques, dont le paiement sans contact, l’authentification par reconnaissance faciale ou par empreinte digitale, et qu’ils y sont favorables.

Dans son rapport, publié l’année dernière, le Comité Action Publique prévoyait déjà l’arrivée de cette société où les consommateurs n’utilisent presque plus d’argent liquide. Ces nouvelles technologies de paiement s’accordent néanmoins avec les habitudes actuelles ainsi qu’aux objectifs de réduire les risques de fraude et de vol. Nul doute qu’elles ont un avantage en termes de sécurité, pour les clients comme pour les commerçants.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top