Les offres bancaires arrivent pour les enfants et adolescents

Offres bancaires pour enfants et adolescents

PIXPAY, XAALYS, au moins deux nouvelles fintechs se lancent sur le marché bancaire des enfants et des adolescents, afin de leur proposer des offres dédiées, et de les éduquer financièrement. Une nouvelle niche dans laquelle s’engouffrent les néobanques, et qui promet de révolutionner le marché bancaire dans les années à venir.

Un marché bancaire encore peu exploré

Les enfants et les adolescents sont aujourd’hui trop souvent éloignés des préoccupations financières, et notamment de la gestion d’un petit portefeuille (qui peut être simplement constitué de leur argent de poche). S’ils possèdent souvent un compte épargne, dans l’établissement bancaire de leurs parents, ils ne peuvent dépenser en magasins ou en ligne sans difficultés, d’autant plus que leurs proches disposent de moins en moins d’argent cash à prêter ou à leur donner.

Les banques classiques proposent des offres pour les enfants, avec certaines cartes de paiement, comme la carte Mozaïc du Crédit Agricole, la carte Vpay de la Société Générale ou la carte Regliss de la Banque Postale, mais peu proposent des applications dédiées aux enfants, afin de les rendre autonomes et responsables sur la question de l’argent.

C’est pourquoi certaines fintechs se lancent à l’assaut de cette problématique, et proposent des solutions adaptées à ce marché bancaire de niche, qui promet d’être crucial pour l’avenir. En effet, les enfants et les adolescents sont aussi les futurs clients des banques, qu’elles soient traditionnelles ou non.

Une application pour les enfants… et une pour les parents !

En explorant ce marché de niche dans le secteur bancaire, Benoît Grassin, le fondateur de Pixpay, a réalisé que les applications mobiles dédiées à la gestion de l’argent des adolescents n’existaient pas. A part quelques offres spécifiques pour les mineurs, comme chez Nickel, Morning ou Boursorama, aucune néobanque ni aucune fintech ne se préoccupait pour le moment de responsabiliser les enfants sur la question de l’argent.

Pixpay a donc prévu une application pour les adolescents…mais aussi une autre pour les parents, qui veulent contrôler et vérifier les dépenses de leur progéniture. Ainsi, Pixpay propose aux adolescents un compte bancaire avec une application et une carte bancaire à autorisation systématique, le tout pour moins de 3 euros par mois.

C’est ce principe d’application miroir, qui permet aux enfants d’être autonomes et aux parents de vérifier leurs dépenses, qui est à la base de la marque. Elle désire ainsi s’ouvrir au marché bancaire européen sur le segment des jeunes adultes pour déployer sa notoriété. Et en cela, elle est aidée par des personnalités dans le domaine de la fintech, comme le fondateur du compte Nickel et le directeur de l’Assurtech Alan.

Le plus : éduquer financièrement les adolescents

Les fintechs qui convoitent ce nouveau marché s’appuient également sur l’éducation et la pédagogie autour des sujets financiers afin d’attirer de nouveaux clients, et aussi de mettre en avant la responsabilité de chacun dans le domaine de la gestion de l’argent.

Le 23 avril dernier, une ancienne banquière franco-sénégalaise a justement capitalisé sur un programme d’éducation financière pour lancer sa proposition. Xaalys, qui signifie argent en wolof, propose ainsi une double application pour les enfants et leurs parents, mais aussi du contenu pédagogique de qualité pour apprendre aux adolescents à s’investir rigoureusement dans les questions financières.

En proposant un partenariat avec le portail « La finance pour tous », Diana Brondel offre à l’application dédiée aux adolescents des supports ludiques, à travers des quiz, des jeux et des charades. Le portail étant lui-même agréé par le ministère de l’Education Nationale, Xaalys se distingue ainsi par son contenu qualitatif et engageant.

Xaalys désire s’attirer plus de 10 000 clients en 2019, en convainquant aussi les parents avec une offre simple leur permettant de bloquer et débloquer facilement les comptes de leurs enfants, de personnaliser les plafonds et de paramétrer des notifications à leur guise. Ils peuvent également interdire les achats sur Internet, grâce à la dissociation de la carte bancaire physique et de la carte bancaire virtuelle. Comme Pixpay, il faut compter 3 euros par mois pour ouvrir un compte bancaire chez Xaalys. Les jeux sont ouverts !

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top