Que faut-il savoir sur la Bank-as-a-plateform ?

Représentation des avantages d'une banque en ligne

Recouvrant différents modèles, le terme « Bank-as-a-plateform » doit être cerné par les différents acteurs du secteur financier. Ce concept s’instaure comme une solution face aux nombreux problèmes rencontrés dans le domaine bancaire ces dernières années. Il encourage notamment les établissements à procéder à un partage de leur marché, de leurs prestations et de leurs services.

La « Bank-as-a-plateform » est un concept émergent. Cependant, le terme « plateforme » est mal vu dans le secteur financier car il véhicule l’image d’un établissement à problèmes. Pourtant, son sens est plus large et plus complexe.

Il faut savoir que la « plateforme » englobe non seulement une réalité technique mais également la transformation du business model de la banque qui recourt à des ressources extérieures. Il s’agit ici du modèle permettant aux structures financières de se maintenir au sein d’un secteur évolutif et hyperconcurrentiel dans lequel les technologies de l’information constituent de véritables atouts pour se démarquer.

À quelle occasion le terme Bank-as-a-plateform est-il utilisé ?

Techniquement, le mot « plateforme » est utilisé pour désigner un établissement proposant des services techniques à d’autres acteurs. Par la suite, ces derniers créeront de nouvelles prestations qui seront destinées à un client final.

Dans le domaine financier, le système d’information (SI) des banques remplit généralement la fonction de plateforme. Avec les récentes transformations technologiques, le SI doit être ouvert à des acteurs extérieurs afin de permettre la mise en place de services plus étendus.

Ainsi, la banque est une structure dite « plateforme » offrant à d’autres institutions un service technique donnant lieu à un modèle B2B. Ce faisant, les entreprises sont considérées comme étant les clients des banques. Ce modèle permet aux établissements financiers de devenir un mégaproducteur dans la chaîne de valeurs. Ainsi, ils peuvent mieux se positionner dans le secteur de la finance invisible.

Comment doivent réagir les banques face à ce concept ?

Dans le secteur de la finance, banques en ligne, néobanques, banques mobiles et Fintech se développent. Ces nouveaux acteurs s’imposent en se concentrant sur une expérience client plus innovante et attractive. En revanche, les institutions financières traditionnelles ont plus de mal à créer des liens avec leurs usagers.

Outre ce problème, les banques doivent faire face à la directive DSP2. Cette dernière a modifié les frontières du secteur financier. En effet, elle permet aux acteurs externes d’accéder aux informations des établissements traditionnels et d’interagir sur les comptes de leurs clients. Toutefois, grâce au concept de plateforme, les banques peuvent se lancer dans de nouvelles activités susceptibles d’attirer de nouveaux utilisateurs.

L’offre d’une application mobile ne suffit plus aux structures financières traditionnelles pour se démarquer. Selon les observations de certains spécialistes, une alliance entre ces dernières et les Fintech serait profitable aux consommateurs.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top