Plusieurs néobanques proposent désormais l’encaissement de chèques à leurs clients

Une personne donnant un chèque

Le chèque, ce moyen de paiement apparu au XIXème siècle, fait actuellement l’objet d’une guerre entre les néobanques. Quoique son usage régresse continuellement depuis quelques années, il représente encore 8 % des transactions. L’année dernière par exemple, près de 1 000 milliards d’euros ont été réglés par chèque en France.

Virements internationaux, technologie 3-D Secure, création de sous-comptes ou encore attestation de garantie financière sont autant de nouvelles fonctionnalités lancées récemment par Manager One. La néobanque destinée aux professionnels ne cesse d’enrichir son offre en s’appuyant sur l’expérience de la Banque Wormser Frères.

Désormais, Manager One propose aussi l’encaissement de chèques à ses clients, devançant ainsi Qonto mais aussi N26 et Sogexia. Si elle ne précise pas le nombre de ses clients, la néobanque indique néanmoins enregistrer chaque jour 30 à 50 demandes d’ouverture de compte.

Ses nouvelles fonctionnalités constituent son axe de communication prééminent. Pour se rapprocher davantage des services d’un établissement traditionnel, elle propose aussi dorénavant des chèques de banque.

Les néobanques pionnières font figure d’exception

En matière de chèque, 2 néobanques se démarquent. Chez Anytime, les clients qui ont souscrit à l'offre Premium ainsi que les comptes personnels et professionnels peuvent effectuer jusqu’à 4 dépôts mensuels. Depuis le 11 décembre dernier, il est possible d’encaisser des chèques sur un compte Manager One. Un service pratique pour les professionnels dont l’activité amène à gérer ce moyen de paiement. L’encaissement est cependant soumis à certaines conditions.

Par ailleurs, Qonto ne propose pas encore cette fonctionnalité. La néobanque française pour les entreprises et les indépendants a toutefois annoncé il y a quelques mois qu’elle y travaillait.

Il faut savoir qu’elle compte consacrer au développement de son offre les 20 millions d’euros levés en septembre dernier. La Fintech revendique par ailleurs avoir gagné 25 000 clients depuis juillet 2017, date de son lancement.

Des restrictions sont appliquées sur l’encaissement de chèques

Le chèque ne concorde pas avec les prestations des banques en ligne qui privilégient plutôt l’expérience client dématérialisée. Souvent, les entrepreneurs qui souhaitent ouvrir un compte au sein d’une néobanque doivent renoncer à proposer ce mode de paiement à leurs clients.

Or, celui-ci peut s’avérer indispensable pour eux. C’est pour cette raison que les néobanques sont de plus en plus nombreuses à l’intégrer à leurs offres.

Quelques jours après l’annonce de Manager One, la communauté d’entreprises de Qonto a été informée qu’elle pouvait aussi accéder à l’encaissement de chèques. La fonctionnalité, en bêta-test ces derniers mois, a été lancée le 17 décembre 2018.

Son utilisation est toutefois soumise à plusieurs restrictions. Par exemple, indépendamment de la formule de compte choisie, l’ensemble des sommes encaissées par les professionnels ne doit pas excéder 10 000 euros par mois et 5 000 euros par chèque.

En outre, le nombre de dépôts mensuels de chèques varie de 3 pour un compte standard à 10 pour les formules Entreprise et Premium. Au-delà de ces limites, le service est facturé 2 euros par Qonto pour chaque chèque supplémentaire. Les professionnels qui ont opté pour le pack Solo, quant à eux, doivent débourser 2 euros à partir du premier encaissement.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

2019 2018 2017 2016
  • Janvier
back top