Plateformisation : l’excès de rigueur sur la gestion de données pourrait ralentir la France

Des personnes analysant des données

L’exploitation du Big Data et de l’intelligence artificielle représente le principal levier de développement des services en ligne, qui deviennent à la fois plus performants et plus personnalisés. Si le commerce des données est désormais chose courante dans certains pays comme la Chine, la gestion des informations personnelles reste problématique en France où la réglementation demeure très sévère.

L’évolution passe par une réglementation plus favorable

La plateformisation des services en ligne se poursuit grâce aux innovations dans les secteurs de l’intelligence artificielle et du traitement de données.

La France possède les atouts nécessaires pour évoluer dans ce domaine et mettre en place un modèle économique innovant, comme en témoignent les multiples start-ups qui rivalisent de créativité.

Le pays est également reconnu pour les mesures de sécurité appliquées en matière de traitement de données.

Important L’utilisation des données est d’ailleurs soumise à des conditions rigoureuses, public et professionnels accordent facilement leur confiance aux sociétés françaises spécialisées dans ce domaine.

Toutefois, cette rigueur pourrait se retourner contre le pays en empêchant le développement du secteur.

L’évolution des services en ligne passe nécessairement par l’exploitation des données personnelles, et une trop grande restriction représenterait un frein.

D’importantes perspectives pour les banques et assureurs

Important En Chine, le numérique a permis à la compagnie d’assurances Ping An de devenir numéro un mondial.

Avec un traitement judicieux des informations personnelles et la mise à profit de l’intelligence artificielle, le géant offre aujourd’hui à ses clients des services très innovants, tels que l’examen des micro-expressions du visage à l’aide d’un logiciel afin d’améliorer son offre d’assurance vie et multirisques.

Un autre dispositif permet de repérer les nodules cancéreux sur les radiographies. Outre la collecte et l’usage des données personnelles, Ping An s’appuie sur un vaste réseau de professionnels médicaux.

L’ensemble forme un système qui pourrait devenir d’utilité publique, car les informations recueillies auprès des assurés permettent par exemple d’identifier un début d’épidémie.

En Europe, ce sont surtout les banques en ligne qui misent sur les services digitaux en mettant en place des offres diversifiées.

Ainsi, dans le cadre de sa plateformisation, la Danske Bank du Danemark vise à proposer des services correspondant aux différents projets des clients, de la recherche de maison à l’entretien en passant par l’achat et l’assurance.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top