Orange affiche des ambitions élevées dans le secteur des services financiers d’ici 2023

capture ecran site Orange bank

Un peu d’un an après son lancement, Orange Bank a présenté fin novembre ses objectifs d’ici 2023. La filiale du géant français des télécoms, qui revendique 200 000 clients dans l’Hexagone, entend franchir la barre des quatre millions d’utilisateurs et un demi-milliard d’euros de produit net bancaire en Europe.

Des ambitions élevées pour la banque en ligne

En une année d’activité, Orange Bank a réussi à séduire 200 000 clients avec une accélération depuis fin février, puisque son portefeuille ne comptait encore que 100 000 noms. Pour autant, sur l’ensemble, entre 60 et 70 % sont inactifs.

Une situation qui ne freine pas les ambitions de la banque mobile, puisque d’ici 5 ans, elle table sur 2 millions et 1 million de clients respectivement dans l’Hexagone et en Espagne malgré la forte concurrence qui règne sur le marché.

En France, elle doit composer avec la néobanque berlinoise N26 ou les filiales des grands groupes bancaires comme Boursorama, Fortuneo ou encore Hello Bank!. Elle vise par ailleurs l’atteinte de l’équilibre dans les deux pays en 2023.

Poursuite du développement des services financiers

Pour le groupe, l’activité bancaire représente une source de diversification des revenus sur des marchés matures. De plus, c’est un levier de fidélisation efficace de clients de plus en plus volatils alors que les acteurs du secteur se livrent une véritable guerre des prix.

Elle vient compléter son offre dans l’univers des finances, dans lequel le groupe a fait son entrée il y a plus de 10 ans. Avec Orange Money, l’une de ses marques phares dans le domaine, il mise un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros sur le continent africain et 30 millions de clients d’ici 2023. De plus, il prévoit de poursuivre son déploiement dans deux ou trois pays supplémentaires par an pendant les 5 prochaines années.

Des ambitions qui séduisent les analystes

La feuille de route d’Orange pour le développement de ses services financiers a visiblement séduit les analystes. Au lendemain de la présentation, Bryan Garnier a ainsi relevé son cours cible de 30 centimes, à 17,50 euros, et a maintenu sa recommandation d’achat du titre.

Pour lui, la banque mobile représente un générateur de valeur important sur le long terme en permettant des synergies avec les services de télécommunication. Le bureau d’analyse estime qu’Orange Bank pourrait contribuer à l’augmentation de la satisfaction et de la fidélité des abonnés télécoms.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top