La BCE fait le point sur les transactions de l’année 2017

La BCE

Le 14 septembre dernier, la Banque centrale européenne a dévoilé son rapport concernant les moyens de paiement utilisés en Europe au cours de l’année 2017. Les transactions sans billets ni pièces de monnaie sont restées les plus prisées. Les paiements scripturaux ont alors atteint la barre des 134 milliards d’euros.

En Europe, les habitudes de consommation ont bien changé. Si auparavant les personnes sortaient avec leur porte-monnaie et leur portefeuille pour effectuer leurs courses, il en est désormais autrement. La Banque centrale européenne a publié son rapport concernant les transactions financières au sein de l’Union européenne au cours de l’année 2017.

Les paiements scripturaux ont largement dominé ceux en argent liquide. Rien que pour cette année-là, 134 milliards d’euros de transactions sont réalisées par chèque, par carte bancaire, via des virements bancaires, des prélèvements bancaires ou autres. Les paiements par carte ont particulièrement augmenté en volume en Europe au cours de l’année 2017, à +11% plus précisément.

La recrudescence des paiements par carte

Les informations publiées par la Banque centrale européenne le 14 septembre dernier ont permis de constater que les transactions scripturales ont été les plus nombreuses en 2017 en Europe. En effet, elles ont atteint un volume record de 134 milliards d’euros, soit une augmentation de 8%.

Ce sont surtout les paiements par carte bancaire qui ont augmenté. Si en 2008 ils ne représentaient que 37% des paiements scripturaux, ils en étaient à 52% en 2017.

Pour autant, il ne faut pas oublier aussi vite l’usage de l’argent liquide. La BCE a rappelé que les paiements auprès des points de vente en Europe s’effectuent toujours par cash, dans 80% des cas.

Des utilisations diverses

Ces statistiques publiées par la BCE sont globales et ne sauraient refléter la situation précise dans chacun des pays en Europe. Par exemple, les paiements par carte n’ont représenté que 21% des paiements scripturaux en Allemagne, alors qu’en France, ils ont atteint un taux incroyable de 55%.

Une technologie peut en cacher une autre

Avec le développement des technologies, les paiements par carte bancaire ont progressivement devancé l’utilisation de l’argent liquide. Le commerce en ligne a connu une telle croissance au cours de cette dernière décennie, que les paiements par carte semblent évidents.

Dans le même ordre d’idées, le fait de penser que les cartes bancaires resteront pour longtemps le moyen de paiement le plus plébiscité par les consommateurs serait utopique, car les technologies ne cessent d’évoluer.

Par exemple, on assiste déjà à l’apparition progressive de moyens de paiement comme le NFC, le virement bancaire à travers des applications mobiles, les paiements en ligne ne nécessitant pas de saisie de numéro de carte bancaire, etc.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top