Une hausse modérée des frais bancaires en 2018

monnaie euro

Malgré la concurrence exacerbée entre les banques classiques et les établissements bancaires en ligne, l'augmentation des différents frais bancaires sera plutôt modérée pour 2018, selon l'analyse effectuée par un comparateur bancaire. Cependant, la hausse des frais de tenue de compte et des frais de transfert de PEA et de PEL reste toutefois remarquable.

L’émergence des nouvelles banques dans le secteur bancaire a obligé les enseignes bancaires traditionnelles à atténuer l’augmentation de leurs frais bancaires. De plus, l’entrée en vigueur du dispositif Macron à propos de la mobilité bancaire va engendrer une hausse modérée des frais bancaires pour 2018 qui va passer de 0,25% (dont la facture annuelle moyenne s’élèvera à 194,30 euros) contre 2,3% en 2016 et à 1,7% en 2017.

Précisons toutefois que cela représente la troisième hausse consécutive à la suite des deux années de baisse, causée par le plafonnement réglementaire des commissions d’intervention lors des éventuels incidents de paiement.

À la suite de l’enquête menée par l’Unaf et « 60 Millions de consommateurs », Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances a fait appel à un état des lieux concernant les frais excessifs facturés par les banques en cas d’incidents.

Certaines banques facturent encore la gestion en ligne des comptes

En cinq ans, les frais de tenue de compte ont été multipliés par 5. En 2013, ils se chiffraient à 6,60 euros et sont estimés à 18,50 euros en 2018, relevant une hausse de 2,2%, comparée à cette année.

Seules 19 enseignes bancaires proposent une tenue de compte gratuite. On note les banques en ligne, le Crédit coopératif, LCL et 7 caisses du Crédit Agricole. En d’autres termes, 9 Français sur 10 appartiennent à des établissements qui facturent cette catégorie de frais à 21,60 euros en moyenne.

Un expert en comparaison de tarif bancaire indique que :

Les taux d'intérêt bas ont bénéficié aux Français, mais ils ont pesé sur la rentabilité des banques. Depuis quelques années, pour préserver leur rentabilité, elles ont fortement augmenté leurs tarifs.

Les 30% des frais bancaires sont constitués par ceux du découvert qui stagnent à 60,20 euros en moyenne. Les commissions d’intervention se chiffrent à 8 euros pour la plupart des établissements bancaires, à 6,90 euros pour la Banque Postale et sont gratuites chez les banques digitales.

Par ailleurs, malgré les changements apportés par la digitalisation, 30 établissements bancaires prélèvent encore des frais d’abonnement à la gestion en ligne des comptes. Cette tarification s’établit en moyenne à 19,40 euros par an.

Le transfert de PEA reste onéreux

Dans le cadre de la mobilité bancaire, les frais de transfert d’un compte d’une institution bancaire à une autre s’accroissent considérablement. En effet, transférer un PEL va coûter 81 euros en 2018, représentant une hausse de 9%. Le transfert de PEA quant à lui, s’élèvera de 142 euros à 155,99 euros en moyenne. Toutefois, le client a la possibilité de négocier la prise en charge de ces frais avec sa nouvelle banque.

Rappelons que le nouveau service d’aide à la mobilité bancaire a été instauré en février 2017 à l’issue de l’entrée en vigueur de la Loi Macron.

En outre, le frais prélevé par la banque pour la carte bancaire constitue le tiers de la totalité de la facture. En moyenne, il s’élève à 64,40 euros par an. L’analyse révèle que :

Sur la période 2013-2018, les cotisations des cartes bancaires ont augmenté de 5,4%, soit deux fois plus vite que l'inflation.

De plus, la différence de prix entre la carte à débit immédiat et celle à débit différé se réduit, voire même s’inverse chez quelques organismes bancaires.

Sur ce point, l’expert affirme que :

Globalement, la cotisation des cartes à débit immédiat augmente alors que celle des cartes à débit différé baisse, car la commission d'inter-change (reversée par la banque du commerçant à la banque du client) est nettement supérieure pour les cartes à débit différé (0,30%) que pour les cartes à débit immédiat (0,20%). Ce n'est pas un coût pour le client, mais c'est un revenu additionnel pour sa banque qui cherche donc à rendre la carte à débit différé plus attractive.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top