Revolut augmente certains tarifs après de lourdes pertes en 2019

capture écran du site REVOLUT

Revolut affiche un bilan 2019 positif avec un chiffre d’affaires de 181 millions d’euros. Par ailleurs, elle a gagné un nombre conséquent de nouveaux clients puisqu’elle en revendiquait 13 millions au 31 juillet dernier. Seulement, le coût d’acquisition de ces nouveaux usagers a affecté ses résultats, puisqu’elle enregistre près de 117 millions d’euros de pertes.

117 millions d’euros de pertes prévues malgré des revenus en hausse de 200 %

ImportantMalgré des revenus multipliés par trois entre 2018 et 2019, Revolut se prépare à essuyer des pertes colossales, de l’ordre de 117 millions d’euros.

Dans un récent communiqué, elle indique avoir prévu ce résultat,

Dû au poids de ses investissements dans l’élargissement de son offre et sa croissance.

Car l’an dernier, la néobanque a énormément dépensé dans :

  • l’émission de cartes bancaires,
  • la conquête de clients,
  • le recrutement de nouveaux collaborateurs, ses effectifs ayant quadruplé en 2019.

En outre, comme la plupart des entreprises, elle a été impactée par la crise sanitaire. En effet, pendant le confinement, les transactions par carte bancaire ont chuté, entraînant une baisse notable des commissions interchange.

Ces difficultés ne découragent pas la start-up britannique, dont la valorisation atteint 5,5 milliards de dollars et qui projette un tour de table de 500 millions de dollars pour soutenir son développement.

Une révision à la hausse des tarifs pour encourager le passage aux formules payantes

Pour réaliser des économies,

ImportantRevolut a revu sa politique tarifaire, en particulier pour les souscripteurs de l’offre Standard,

Incluant un compte et une carte bancaire gratuits. Le seuil d’application des frais de change dans une autre devise passe de 6 000 euros à 1 000 euros et le taux est doublé le week-end (1 % au lieu de 0,5 %).

Désormais, la néo-banque fait payer les virements vers des pays non membres de l’espace SEPA. Dès la deuxième opération, une commission de 0,5 euro sera facturée. Pour des envois d’argent effectués en dollars, elle prélève 3 euros et pour virements dans d’autres devises, 5 euros sont ponctionnés.

Avec cette révision de la grille tarifaire, l’établissement poursuit deux objectifs. En premier lieu, il cherche à améliorer la rentabilité des clients des offres gratuites. Mais surtout, il souhaite encourager les utilisateurs ayant des opérations fréquentes à migrer vers les contrats Premium et Metal. Pour un forfait mensuel de 7,99 euros et 13,99 euros respectivement, ces derniers sont exonérés de la majorité des frais bancaires qui viennent justement d’augmenter.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top