Les services numériques n’inspirent pas confiance aux Français

Une jeune femme utilise son ordinateur portable pour faire un achat ligne à la maison

Plus de 80 % des Français ont recours aux services d’une banque en ligne au moins une fois par mois. Par ailleurs, ils sont environ 60 % à faire des achats sur les plateformes de e-commerce tous les mois. Paradoxalement, près de la moitié des internautes ont décidé de limiter les informations diffusées sur les réseaux sociaux.

Les Français se servent d’une grande variété d’outils numériques au quotidien, des applications de site de e-commerce aux services d’une banque à distance, en passant par les programmes de fitness. Dans ce contexte, l’association professionnelle Acsel publie régulièrement un baromètre pour mesurer la confiance numérique des internautes.

Selon son dernier rapport, 84 % des consommateurs utilisent une application bancaire ou consultent un site proposant des services similaires au moins une fois dans le mois.

Cette proportion a ainsi progressé de 10 % par rapport à 2016. De même, 58 % des Français effectuent des achats sur Internet au moins une fois par mois, soit une hausse de 8 %.

Vers l’abandon des réseaux sociaux ?

D’après un analyste de l'Acsel, la baisse de la confiance des consommateurs dans les outils digitaux risque à terme d’entraîner le recul de leur niveau de fréquentation et leur fréquence d'usage. La tendance observée actuellement pourrait donc s’inverser rapidement dans les années à venir.

Le baromètre a notamment révélé que 46 % des utilisateurs ont procédé à une restriction des informations partagées sur les réseaux sociaux suite à différents scandales comme l’affaire Cambridge Analytica. D’ailleurs, 18 % des habitués de ces plateformes ont même décidé d’arrêter l’usage d’une ou de plusieurs d’entre elles suite à ces évènements. Comme le soulignent les auteurs du baromètre :

C'est peut-être la première fois que l'on voit que la confiance peut avoir un impact sur l'usage.

Néanmoins, pour l’instant, les réseaux sociaux ne semblent pas vraiment menacés. De plus, les Français se révèlent capables de profiter des services et des divers avantages apportés par l’évolution technologique, tout en gardant une certaine réserve.

Une confiance difficile à gagner

Selon le baromètre de l'Acsel, moins de 40 % des Français ont relativement confiance dans les outils digitaux et les réseaux sociaux. Ce chiffre correspond aux internautes considérant les activités en ligne comme « pas du tout risqué » ou « plutôt pas risqué ». Ainsi, la conviction reste encore fébrile concernant l’aspect totalement sécuritaire des services numériques.

Comme le soulignent les spécialistes, le seuil des 40 % semble infranchissable dans l’Hexagone. D’ailleurs, seuls 26 % des internautes français affirment actuellement avoir confiance dans les réseaux sociaux. D’après les auteurs de l’étude, cette proportion a baissé de 9 % comparativement aux chiffres de 2011.

Pour effectuer cette étude, l’Acsel a collaboré avec Harris Interactive. L’enquête a été menée sur un panel de 1 008 internautes de plus de 15 ans, représentatifs de la population française.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top