Les banques virtuelles s’intéressent aux étudiants

une étudiante devant un distributeur avec sa carte de crédit

S’il y a quelques années, posséder un compte bancaire n’était pas à la portée des étudiants, avec l’arrivée des banques en ligne, ce type de profil est aujourd’hui pris davantage en considération. Plus de chance sont offertes à cette clientèle anciennement délaissée pour l’utilisation de la banque électronique. Désormais, plusieurs choix sont disponibles sur ce marché rudement concurrentiel.

Dans un contexte de marché en pleine évolution, les acteurs financiers doivent adapter leurs offres par rapport à la demande des consommateurs. Pour se démarquer de la concurrence et élargir leur portefeuille client, certains n’hésitent pas à s’adresser à une partie de la population jusqu’ici délaissée.

Aujourd’hui, les jeunes, plus précisément les étudiants, font partie de leurs cibles principales.

Souvent sans revenu fixe, il leur est particulièrement difficile de contourner les diverses conditions pour adhérer à une banque, qu’elle soit traditionnelle ou en ligne. Certaines enseignes leur facilitent toutefois la tâche en appliquant quelques mises à jour au niveau des procédures pour ouvrir un compte.

Les banques virtuelles à proximité d’une jeune clientèle

Orange Bank, Boursorama Banque et Hello Bank ! sont considérées comme étant les enseignes les plus accueillantes.

Pour cette première citée, le département communication évoque « l’offre parfaite » : pas de conditions de ressources, pas ou peu de frais et une offre complète, avec de l’épargne et un chéquier.

Cependant, des plafonds de virements et de retraits seront imputés à ceux qui n’ont pas de revenu fixe. Et l’utilisation de la carte bancaire 3 fois par mois au minimum évitera les frais de tenue de compte 5 euros.

En 2016, l’offre de Boursorama Banque « Welcome » est l’idéal pour ceux qui sont sans revenus. Elle s’élevait à 1,50 euro par mois jusqu’en septembre 2017, où elle est devenue gratuite. Cette formule inclue la carte bancaire, un découvert à 100 euros et des plafonds limités. L’utilisation de la carte doit être d’une fois au minimum tous les mois.

Pour se distinguer du lot, Hello Bank ! propose des conditions assez particulières se basant sur l’âge et le diplôme du client, Il s’agit d’un compte gratuit pour les moins de 25 ans sans revenu régulier, la carte bancaire et le chéquier inclus. Tandis que pour un usager âgé de 25 ans, titulaire d’un BAC+4, l’enseigne exige un premier versement de 1 500 euros minimum sur le Livret Hello, dès l’ouverture d’un compte.

Moins de faveur chez les autres banques

Chez Monabanq, les conditions sont plus strictes à l’égard des étudiants :

Bien entendu, nous acceptons d’ouvrir des comptes aux étudiants. Chez nous, l’usage bat le statut, et c’est pour cela que nous n’exigeons plus de condition de revenus pour nos offres de compte de dépôt.

En effet, chez cette banque en ligne les 6 euros mensuels sont invariables pour ceux désirant y intégrer sans conditions de revenus. Et 2 euros par mois pour un compte courant avec un Visa classic.

Même système chez ING Direct : 5 euros par mois sans les conditions de revenus avec une carte Gold Mastercard. Pour la gratuité, 1 200 euros de versement sur le compte sont exigés ou le placement de 5 000 euros dans les livres de la banque.

Alors que les autres banques en ligne offrent des gratuités, révisent les conditions de revenus pour attirer des futurs clients potentiels, Fortuneo et BforBank ne se précipite pas dans ce sens. Les étudiants ne font pas partie de leurs cibles principales. Les conditions sont toujours à remplir et la somme exigée reste à verser.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top