Boursorama poursuit l’élargissement de son offre

logo de Boursorama banque

Première enseigne bancaire en ligne en France, Boursorama, filiale de la Société Générale, ne s’endort pas sur ses lauriers. Elle continue ainsi à élargir sa gamme de solutions avec le récent lancement d’Apple Pay pour simplifier le quotidien de ses clients et faire face à une concurrence intense sur un marché de plus en plus large.

Élargissement de l’offre de produits et de services

Très pratique, le paiement sans contact avec son smartphone devient très populaire auprès des consommateurs. Pour répondre aux attentes de ses clients, désireux de disposer de plusieurs modes de paiement, la banque en ligne Boursorama leur donne désormais accès à Apple Pay. Il devient ainsi le treizième établissement bancaire français à accepter le service de paiement par NFC de la firme de Cupertino.

Ce n’est pas l’unique évolution apportée à l’offre de l’établissement, qui au cours des trois dernières années, a doublé le nombre de ses clients, passant de 600 000 à 1,3 million d’utilisateurs.

Lors du précédent semestre, elle a ainsi mis sur le marché Kador, un service bancaire 100 % mobile dédié aux 12-18 ans, ainsi qu’une assurance auto avec une tarification au kilomètre. Ses projets pour les prochains mois portent sur l’élargissement de son écosystème de paiement.

Une stratégie pour faire face à toutes les formes de concurrence

Important Si Boursorama déploie autant d’efforts pour diversifier son offre, c’est pour fidéliser des clients de plus en plus exigeants, et préserver sa rentabilité.

Et cela d’autant plus que la concurrence s’intensifie, avec l’arrivée de nouveaux acteurs issus de différents secteurs non bancaires, ainsi que la multiplication des néobanques et FinTechs, qui misent sur les outils digitaux pour optimiser l’expérience utilisateur.

Banque 100 % numérique, Boursorama Banque n’entend pas se laisser distancer sur ce terrain et profite de la demande croissante des Français pour des services bancaires à distance.

Au sujet du nouveau règlement européen sur la protection des données (RGDP), qui va entrer en vigueur au 28 mai prochain, la banque en ligne se dit prête. Plus qu’une révolution, elle considère le texte comme une contrainte lui imposant d’apporter des précisions aux actuelles procédures de gestion des données personnelles des clients et l’obtention de leur consentement.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top