Les jeunes, surtout les étudiants, deviennent des cibles privilégiées pour les banques

Une jeune femme devant sa banque en ligne

Pour s’inscrire dans le long terme, les banques ne misent plus seulement sur les travailleurs ayant un revenu régulier. Anticipant un avenir brillant dans le monde professionnel pour les étudiants des grandes écoles, elles se livrent à une multitude de stratégies diverses pour séduire les jeunes pendant qu’ils sont encore sur les bancs de la fac.

Les offres ne manquent pas

Souvent, les banques réservent aux jeunes un traitement particulier, conscientes que beaucoup d’entre eux ne peuvent pas encore faire face aux nombreux frais bancaires.

Ainsi, il n’est pas rare de voir les banques leur proposer une ouverture de compte entièrement gratuite et parfois même des primes de bienvenue.

Autre argument commercial, la carte bancaire acquise pour 1 € par mois ou par an, une pratique qui se démocratise de plus en plus. Certaines banques vont même jusqu’à appliquer ce tarif exceptionnel pendant toute la durée d’études du titulaire du compte.

Qu’en est-il des prêts étudiant ?

Véritable mine d’or pour les banques, les prêts bancaires sont l’un des produits qui connaissent le plus de succès auprès des étudiants.

Pour financer leurs études, ces derniers ont souvent pour unique recours la souscription d’un crédit.

Important Ceux qui ont le plus de chance d’obtenir un tel prêt sont les étudiants qualifiés de « raisonnables » et qui n’ont pas (ou peu) de découverts.

Les banques font les yeux doux aux étudiants des grandes écoles

Si les étudiants disposent plus tard d’une situation professionnelle confortable, c’est souvent parce qu’ils ont autrefois fréquenté de grandes écoles. Les banques ont donc tout intérêt à développer un partenariat avec eux le plus tôt possible.

Dans cette optique, au lieu d’effectuer une approche individuelle auprès des élèves, les banques sollicitent directement les écoles et les universités. Dans ce domaine, la Société Générale a une longueur d’avance sur ses concurrentes puisqu’elle compte à ce jour plus de 1 200 partenariats avec des écoles supérieures.

Les banques en ligne veulent également tirer leur épingle du jeu

C’est un fait, les jeunes et la nouvelle technologie vont de pair. De ce fait, les jeunes sont plus enclins à faire appel à une banque en ligne, dont ils louent la simplicité et la gratuité (pour la plupart).

Important Pourtant, en ce qui concerne les offres spéciales pour étudiant ainsi que les crédits, les banques en ligne ont un temps de retard.

Les enseignes comme Fortuneo, ING Direct ou Bforbank exigent un minimum de revenu mensuel, lequel dépasse souvent les 1 000 euros.

Toutefois, des établissements comme Monabanq ou Boursorama Banque font désormais l’impasse sur les conditions de revenu, mais réclament par contre des frais de gestion qui s’élèvent entre 1,5 et 2 € par mois.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top