Les éléments essentiels à savoir sur le bitcoin

Bitcoin

Le Bitcoin est une technologie pair à pair (peer to peer) fonctionnant sans autorité centrale. La gestion des transactions et la création du bitcoin sont prises en charge collectivement par le réseau. Il est dans ce cas totalement indépendant du système financier et échappe aux contrôles des organismes monétaires. Cette monnaie cryptographique est fortement liée à l’utilisation de la Blockchain qui révolutionne la sécurisation et l’accélération des transactions. Très vite médiatisée, cette crypto-monnaie continue à avoir la cote auprès d’une multitude d’individus et d’entités comme les banques, des plateformes d’échange ainsi que des sites de trading. Tour d’horizon !

Ayant été déployé en début de l’année 2009, le bitcoin représente un mode de paiement P2P (Peer to peer/pair à pair) qui n’est nullement soumis à la règlementation sur le système financier international. Cette monnaie virtuelle échappe à tout contrôle émanant des autorités monétaires.

La crypto-monnaie attise la curiosité de ses adeptes par son aspect à la fois antisystème, décentralisé, international, instantané. Toutefois, même s’il est plébiscité par des acteurs financiers (spéculateurs, etc.), le bitcoin ne détient pas les caractéristiques requises pour être une monnaie à part entière ni un investissement assuré.

Le bitcoin : une crypto-monnaie rentable mais vulnérable

Tout l’intérêt du bitcoin peut se résumer ainsi : ses utilisateurs sont en mesure d’effectuer des transactions à l’échelle mondiale, et ce, sans avoir recours à un intermédiaire. La crypto-monnaie conserve ainsi en intégralité son indépendance vis-à-vis du système bancaire. Elle ne requiert aucun frais de transaction. Avec le bitcoin, les paiements internationaux sont également moins chers.

Cependant, le bitcoin n’est malheureusement pas à l’abri du hacking et des risques opérationnels. Il est surtout limité sur le plan technologique. Si les plateformes de stockage et les sites de trading demeurent vulnérables au piratage informatique, l’utilisateur, de son côté, peut rencontrer de graves problèmes au cas où il perd sa clé de cryptage. L’usurpation d’identité sur internet est aussi un phénomène fréquent depuis la vulgarisation du bitcoin.

Il est donc indispensable de rester vigilant.

La Blockchain : une technologie informatique P2P dépourvue d’autorité véritable

La Blockchain ou encore la chaîne de blocs de données revêt bien d’avantages que d’inconvénients. Grâce à cette technologie disruptive, les particuliers comme les entreprises pourraient l’utiliser pour garantir la traçabilité des contrats.

Dans un axe purement financier, la Blockchain est un système attrayant, occasionnant le développement d’un moyen de transactions assuré et accessible.

Le bitcoin fait partie des cas d’usage de la Blockchain. Les échanges de cette crypto-monnaie se font uniquement en P2P (peer to peer). N’importe quelle personne peut accéder au bitcoin et les transactions se réalisent de manière instantanée et libre de tout contrôle émanant d’une banque ou d’une autorité régulatrice.

Par contre, il ne possède pas les critères d’une pièce de monnaie physique. Ces crypto-monnaies ne se basent en aucun cas sur des actifs réels et leur cours de change ne repose pas sur la parité des pouvoirs d’achat. Le stock des bitcoins est limité et évalué à hauteur de 21 millions d’unités, à l’heure actuelle. Dans cette optique, même si le bitcoin repose sur une technologie aux avantages indéniables, à savoir la rapidité des transactions, l’exonération des tarifs bancaires pour les utilisateurs, il n’est doté d’aucune valeur économique réelle.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top