Les banques prennent des mesures pour endiguer l’infidélité de leurs clients

Cliente et agent de la banque

La concurrence ardue dans le secteur bancaire devrait inciter les banques à proposer des offres à tarifs compétitifs. Toutefois, la plupart d’entre elles prennent leur disposition, en facturant davantage leurs prestations à l’égard des clients volatils. Par ailleurs, si les offres basiques sont moins coûteuses, voire gratuites, les services à la carte peuvent s’avérer dispendieux.

De nouveaux acteurs viennent prendre leur part sur le marché bancaire, notamment Orange Bank qui venait d’être lancée. Face aux changements que ces nouvelles banques ont apportés, les établissements traditionnels veulent contenir le nombre de leurs clients infidèles, en révisant à la hausse certains services.

À compter de 2018, le coût d’un transfert de produits d’épargne suite à un changement de banque, ainsi que celui de la tenue d’un compte inactif augmenteront de quelques dizaines d’euros.

En outre, la facturation des services bancaires sera désormais sur-mesure. Les tarifs standards ne connaitront que des modifications succinctes tandis que les frais relatifs aux prestations annexes augmenteront l’année prochaine.

Une hausse des frais pour les clients volatils

Face au renforcement de la concurrence suite au lancement sur le marché des néobanques, telles qu’Orange Bank, les établissements financiers se doivent d’endiguer les éventuels changements bancaires de leurs clients.

Pour commencer, la filiale de La Poste, La Banque Postale, facturera annuellement 25 euros, la tenue des comptes de ses clients qui n’ont effectué aucunes opérations bancaires pendant un an. Cette année-ci, elle coûtait encore 15 euros, soit une hausse de 66%. Toujours est-il que la majorité des organismes bancaires s’aligneront au seuil imposé par la loi, qui est de 30 euros par an.

En cas de changement d’établissement bancaire, les frais appliqués pour le transfert d’un produit d’épargne seront révisés à la hausse en 2018. La banque CIC, par exemple, va majorer son tarif de 23 euros pour transférer un Compte Épargne Logement (CEL) ou un Plan Épargne Logement (PEL), à raison de 90 euros contre 67 euros en 2017.

Il en est de même pour le Crédit Agricole Île-de-France et La Banque Postale. Quant au transfert de comptes titres, le coût appliqué par la Banque Populaire Occitane augmentera de 14,50 euros l’année prochaine (85 euros contre 70,50 euros en 2017).

La tarification à la carte se développe davantage

Les banques classiques veulent prendre exemple sur les banques digitales concernant l’instauration d’un tarif bancaire sur-mesure. En effet, ces nouvelles générations de banques facturent les prestations spécifiques alors que leurs services basiques sont gratuits.

N26, par exemple, prélève 2 euros par retrait au cas où un client effectue plus de 5 retraits en un mois. Parallèlement, Orange Bank facture 5 euros à son client quand celui-ci demande l’aide d’un conseiller clientèle alors qu’il aurait pu réaliser l’opération lui-même, via son application mobile.

D’après une étude, les tarifications annuelles appliquées par les néobanques sont très variables : de 19,38 euros à 79 euros pour une personne disposant d’un compte courant. Boursorama propose le tarif le moins cher tandis que les frais imposés par le Compte-Nickel sont les moins abordables.

Étant donné que la période de renégociation des crédits immobiliers est arrivée à son terme, les ressources financières des enseignes traditionnelles subissent une forte pression. Ce qui revient à une majoration obligatoire des tarifs. Ainsi, le CIC, La Banque Postale, la Caisse d’Épargne Bretagne Pays de Loire et les Banques Populaires Occitane et Val de France projettent d’augmenter le coût de leur carte de paiement à débit immédiat, le ramenant davantage à celui des cartes à débit différé.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top