2016 aura été une année difficile pour La Banque Postale

Logo de la Banque Postale

À l’image de l’ensemble du secteur bancaire, La Banque Postale a été affectée par l’environnement des taux bas. En 2016, les répercussions se font surtout ressentir au niveau des activités de banque de détail qui fléchissent considérablement. Le PNB de l’établissement diminue de 2,5% et son résultat net d’exploitation recule de 2%.

Rémy Weber, président du directoire de la banque, confie :

Nous avons dû nous battre toute cette année pour finalement résister, montrer des résultats résilients dans cet environnement particulièrement difficile pour notre banque et notre profession sur la partie banque de détail .

Rémy Weber

Tirés par les prêts aux personnes morales et ceux à la consommation, les encours de crédit de La Banque Postale ont tout de même crû de 9,8%. Les revenus de la gestion d’actifs se sont quant à eux établis à 198 millions d’euros, soit une progression de 12,7% (mais un recul de 0,9% à périmètre constant).

Un PNB en recul

En 2016, La Banque Postale affiche un produit net bancaire (équivalent du chiffre d’affaires) de 5,6 milliards, soit une baisse de 2,5% en comparaison annuelle. Ce repli résulte du net ralentissement des activités de banque de détail qui fléchissent de 3,2%. À périmètre constant et hors provisions comptables sur l’épargne, le recul est de 6,9%.

Ainsi, les revenus du pôle de banque de proximité s’établissent à 5,24 milliards d’euros en 2016. Ce montant inclut 107 millions d’euros de plus-values générées par la cession de titres Visa Europe.

Les autres indicateurs

En raison du poids de l’activité de détail, La Banque Postale dégage un résultat d’exploitation en baisse de 2%, évalué à 834 millions d’euros.

Pour ce qui est du ratio CET1 (ratio de fonds propres durs) de l’établissement, il ressort en hausse de 0,5 point sur l’année, progressant à 13,7%.

La Poste commente que

Malgré les coûts liés à la mise en œuvre progressive des grands programmes de transformation (systèmes d’information) et le développement des filiales, La Banque Postale affiche des frais de gestion en baisse de 3,1%.

D’ailleurs, l’établissement présente des tarifs bancaires plus doux que les autres banques.

Dans l’ensemble, le Groupe La Poste affiche un ralentissement des activités bancaires et postales évalué à 0,9%. Le dynamisme de la branche de colis express Geopost a toutefois réussi à faire évoluer le chiffre d’affaires consolidé du groupe à 23,3 milliards d’euros, soit une légère hausse de 1,1%. Le résultat net grimpe à 849 millions d’euros, ce qui représente une croissance considérable de 33,6%.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top